Château de Rosemont

Château de Rosemont

La construction du château de Rosemont date  des XIIIe-XIVe siècles, elle est de forme polygonale, huit tours sont encore visibles. Rosemont est à l’origine une maison forte, en 1233, elle appartient a Guillaume, sire de Thianges. Au début de la guerre de Cent ans, elle est remplacée par une forteresse qui est bâtie sur son emplacement. Sa puissance a dissuadé les Anglo-Bourguignons de l’attaquer. Ayant tenu bon pendant la guerre de Cent ans, ainsi que pendant les guerres de religion, elle est délaissée par ses propriétaires successifs, à partir du XVIIe siècle, Rosemont fut vendu comme bien national (en l’an IV), et subit dès lors les assauts répétés des intempéries et ceux des démolisseurs du XIXe siècle, couverts par la clause d’un acte de vente passé en 1825 qui autorisait l’acquéreur à enlever les matériaux de trois des tours. Il possédait des douves d’une profondeur d’une vingtaine de mètres, les tours sont d’une épaisseur de plus de deux mètres. Il existait, un souterrain reliant le château de Rosemont à celui de Villars dont l’entrée se situe à 100 mètres du château. La forteresse est Classée aux Monuments Historique le 26 novembre 1993, et protégée depuis le 20 octobre 1923. De l’antique château, on dit que les fées auraient participé à son édification, qui dura une nuit seulement ! Il est resté inachevé car la dernière fée à y travailler n’apporta dans son tablier que l’équivalent de cent tombereaux de pierre et de terre, ce qui ne permit pas de le terminer avant le chant du coq. Une autre légende raconte que les pierres venaient d’elles-mêmes à l’appel des fées qui se contentaient de maçonner avec l’eau toute proche du ruisseau de la Colâtre. Il n’existe pas de château sans trésor. Rosemont n’y échappe pas et possède sa vouivre, gardienne jalouse d’un fabuleux trésor. Il a existé, un souterrain, Un énorme serpent en barre l’accès. Le fermier du château, découvrit une véritable fortune, il fit tirer son trésor par son chien attelé à une carriole. Sur les conseils du curé, il ne prit qu’une partie de l’argent qu’il alla changer à Clermont-Ferrand, et laissa le reste, auprès du serpent. Bien lui fit car il est dit que celui qui le gardera tout entier mourra dans l’année. C’est ce qui arriva au frère du fermier, qui voulut prendre le reste. Une autre version de cette histoire raconte que le trésor fut trouvé par un porcher qui vit une pièce d’argent étinceler entre deux pierres. Il voulut prendre le trésor, mais un gros serpent l’en dissuada. Quoi qu’il en soit, certains assurent voir une « grousse serpente » aller boire la nuit au ruisseau de la Colâtre.

Luthenay-Uxeloup est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte du Château de Rosemont GPS 46.84983, 3.27327

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.