Église de Montaron

Église de Montaron

L’Église paroissiale de Notre-Dame de l’assomption de Montaron, est de style roman, elle est datée du XIIe siècle, remaniée aux XVe-XVIe siècles, de plan rectangulaire, avec une saillie du sanctuaire.

L’abside de l’Église de Montaron est voûtée, il se termine en cul-de-four ovoïde. Le chœur est voûté en forme de berceau brisé, il est placé entre deux arcs de même forme, portés sur des pieds-droits. La porte d’entrée est carrée, surmontée d’un tympan en plein-cintre dans un encadrement rectangulaire retombant sur des colonnettes, dans le tympan, une croix entre deux écussons (à été détruit).

L’église possède un clocher carré central, percé de baies géminées, le tout est coiffé d’une belle flèche en bardeau. Une pierre tombale est placée dans le mur extérieur à gauche. En 1894 les découvertes des premières peintures murales dans la nef, les restaurations des peintures débutent au XIXe siècle et se terminent au XXe siècle.

Cette église a connu de nombreux remaniements, au XVe – XVIe siècle, elle fut incendiée par les Huguenots, au XVIIIe ajout de la sacristie et le remplacement du plafond de bois de la nef par un plafond en plâtre ainsi que la construction de contreforts pour consolider l’édifice.

L’église Notre-Dame de l’Assomption, inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Fiche Mérimée : PA00112919

Le plafond est en parquet. À l’intérieur sont placés des panneaux bien détaillés sur l’histoire de cette église.

Un Clic Pour découvrir les vitraux de Église de Montaron

Montaron est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments sur une carte

Bonne découverte Église de Montaron GPS 46.88513, 3.75065

Montaron - Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.