La Chartreuse (Voiron)

La Chartreuse (Voiron)

La Chartreuse (Voiron). En 1605, le maréchal d’Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d’un « élixir » (contenant la quasi-totalité des plantes médicinales de l’époque), dont nul ne sait l’origine. A cette époque, seuls les moines et les apothicaires possèdent les connaissances au travail des plantes. Élixir de longue vie est utilisée pendant plusieurs décennies à Paris. En 1737, L’apothicaire de la Grande-Chartreuse, Frère Jérôme Maubec, est chargé de fixer la formule de l’Élixir (il titre 69°). La commercialisation est très limitée, le Frère Charles, à dos de mulet, le vends sur les marchés de Grenoble et de Chambéry. La Chartreuse Verte, 55° dite « Liqueur de santé », est mise au point en 1764. La Révolution française de 1789 disperse les moines. En 1793, par mesure de prudence, on fait exécuter une copie du précieux manuscrit que garde le seul religieux autorisé à rester au Monastère, un autre chartreux conservant toujours sur lui l’original. En 1838, une nouvelle liqueur la « Mélisse », dont le nom deviendra Chartreuse Blanche en 1840. 1840, la formule de la Chartreuse Verte sera adaptée pour produire une liqueur plus douce et moins alcoolisée, la « Chartreuse Jaune », rapidement surnommée « la Reine des Liqueurs ». En 1903, les chartreux sont expulsés de France. Ils emportent leur secret et implantent une distillerie à Tarragone en Espagne. 1929 Ils reprennent la distillation en France, dans leur ancienne distillerie de Fourvoirie, proche du Monastère de la Grande Chartreuse. Les bâtiments sont détruits en 1935 par un éboulement de terrain. La fabrication est alors transférée à VOIRON, où elle est toujours réalisée, après le travail de sélection des plantes effectué à l’intérieur même du Monastère. La commercialisation de la Chartreuse permet à leur communauté de survivre et de continuer à prier dans le silence et la solitude, selon l’inspiration de Saint Bruno. (10, bd Edgar Kofler Voiron ).

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.