Rigole d’Aron une cheminée d’aération

La Rigole d’Aron, une des cheminées d’aération de Jailly, que nous pouvons apercevoir de la route.

Elle est située sur l’ancienne rigole construite pour compléter l’alimentation en eau du canal du Nivernais, en période de sécheresse. Un parcours d’environ 25 kilomètres, branché sur l’Aron, a coté du moulin du même nom, pour déboucher dans les étangs de Vaux et Baye. La rigole d’Aron, c’était au 15 mars 1943 : 100 petits ponts, 32 reversoirs, 24 déversoirs, 11 épanchoirs, 4 souterrains, plusieurs cheminées. La rigole a débité de l’eau que pendant de 25 ans. Sous le Second Empire, la crainte que l’alimentation en eau du canal par la seule rigole d’Yonne soit insuffisant, elle fut complétée par des eaux venant du versant Loire en se branchant sur l’Aron.

L’Aron se jette dans la Loire en rive droite entre Decize et Saint-Léger-des-Vignes après avoir rencontré la Vieille Loire, et avant et à côté de l’embouchure du canal du Nivernais, L’Aron parcours plus de 103 kilomètres dans le département de la Nièvre.

Crux-la-Ville est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté. Un clic pour découvrir la présentation de la rigole d’Aron. Un patrimoine oublié, commun aux trois communes de Crux la Ville, Vitry Laché et Bazolles.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.