Bains Douches Nevers

Les anciens bains douches publics de Nevers sont datés de 1927. Construit pour l’hygiène, à cette époque les douches et les bains chauds étaient très peu répandus voir inexistants. Il offrait de l’hygiène et du confort aux habitants de la ville de Nevers, d’une superficie de 250 m². Il a été fermé en 1966. En 1951 les élèves du lycée de Nevers, venaient une fois par semaine aux douches municipales, le jeudi après-midi, en groupe, aux douches municipales de la rue de la Banque rue Jean Desveaux. En 1886 un instituteur site: « Le Morvandiau se lave un peu la figure lorsqu’il se fait la barbe, mais le reste du corps n’a jamais senti une goutte d’eau depuis sa naissance ». Les bains sont inconnus dans le Morvan. Ces traditions durèrent jusqu’en 1910-1920 dans une partie du Nivernais. Même dans les classes aisées on constate un mépris général pour ces conditions de vie matérielle. En 1881, Delamarre sous-préfet de Clamecy déplore l’absence d’une politique de l’eau.  En 1856, le sous-préfet Marlière de Clamecy engage une politique de l’eau: réfection des fontaines, création des lavoirs publics, de puits, de latrines publiques. En 1827 le maire de Nevers Monsieur de Bouillé entreprit de doter la ville de distribution d’eau, une première partie est alimentée en 1880. En 1910 installation des premiers compteur d’eau pour les gros consommateurs.  En 1912 le conseil supérieur d’hygiène de France réclame pour Nevers une amélioration du service des eaux afin de diminuer la mortalité par typhoïde. Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.