Calvaire de Champcelée

Le Calvaire de Champcelée est situé sur le carrefour de la départementale 1 et de la départementale 178, il est constitué d’un socle de pierre surmonté d’une croix en ciment. Sur la face avant du calvaire de Champcelée il est gravé  » OCRUX-AVE FAIT PAR MOI SAUVANET ÉTIENNE LE 18 DÉCEMBRE 1848.

L’usage d’ériger des croix aux abords des chemins et aux carrefours des villes et villages est très ancien : les Romains encore païens érigeaient aux bords des chemins des colonnes et autres monuments votifs à l’honneur de leurs dieux.

Ces « lieux de culte » quadrillaient le territoire et étaient un rappel pour les populations. Ils étaient aussi une façon d’attirer les bonnes grâces des dieux et divinités ou pour conjurer le mauvais sort. Ils sont devenus des points de repère.

C’est ainsi que nos ancêtres devenus chrétiens vont ériger comme monuments votifs, des croix, en l’honneur du vrai Dieu Jésus Christ. Les croix et les calvaires ont pris la place de ces « ex-voto » païens.

Avec le soutien de riches fidèles, les paroisses se lancent dans l’édification de calvaires, signes extérieurs de richesse à la gloire de Dieu.

Il en est résulté un phénomène de concurrence, d’émulation entre bourgs et villages.

Certains de ces monuments, construits au XXe siècle, ils sont des souvenirs des missions, des périodes marquées par des confessions massives, par de nombreux offices au cours desquels intervenaient des prédicateurs qui exhortaient les habitants du village à une plus grande foi.

Édifiés aussi en souvenir d’un défunt, d’un proche ces petits édifices sont précieux pour les personnes qui font des recherches généalogiques.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte du Calvaire de Champcelée

Champcelée est un hameau de la commune Française de Suilly-la-Tour située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne Franche-Comté

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.