Château de Bligny Saint-Firmin

Château de Bligny Saint-Firmin

Le château de Bligny Saint-Firmain, est daté du XIXe siècle. Son corps de logis principal est encadré de deux tourelles carrées en saillie, ses toitures sont couvertes d’ardoise. Une salle supplémentaire, surmontée d’une terrasse, rompt son caractère symétrique. Les dépendances sont accolées au logis. On en trouve trace dans les registres de la commune de Montaron en 1541, sous les noms de « Saint-Fermain » et « Saint-Fremin » Selon « de Soultrait », Saint-Firmin portait les noms de « Firmini » et de « Saint-Fremin » en 1650.

Sous l’Ancien Régime, la seigneurie appartient aux familles de Boiserand et d’Ancienville. Le 29 octobre 1513, Guillemette d’Ancienville se marie avec Gilles de Vaudray, seigneur de Saint Phalle. En 1547, Claude d’Ancienville devient veuve de Philippe de Boisserand. Saint-Firmin est « Le saint aux fourmis » il est invoqué contre les picotements, les fourmillements (les « fermillements » en patois). Il est né à Pampelune en Navarre (Espagne) à la fin du 1er siècle. Prêtre à 24 ans, il est canonisé après les témoignages, de nombreux miracles.

Une Propriété privée, pas de visite.

Saint-Firmin est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté . Propriété privée .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte Château de Bligny Saint-Firmin Château de Bligny

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voir le château de Bligny-Saint-Firmin sur une carte :

Afficher Patrimoine de la Nièvre sur une carte plus grande

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.