Château de Cigogne

Le Château de Cigogne

Ce château était autrefois une maison forte, dont il ne reste qu’une bâtisse bourgeoise, une tour du XVe siècle, remaniée et une tourelle, avec un escalier Renaissance, flanquée d’une bretèche. Les linteaux des fenêtres sont en pierre sculptées et ornées de cigognes. En 1349, le fief de Cigoignes est dans les titres décrit comme, appartenant à Louis de Mary, écuyer, fils de Dreux de Marie, chevalier, sire de Mary de Cigoignes et de Sency.

Du XVe au XVIIe siècle, Cigoigne est aux mains de la famille Bolacre qui donna successivement au nivernais, un brigandinier de l’armée du Comte, un président de la Chambre des comptes à Nevers, un lieutenant général au bailliage et un procureur du Roy.

Au XVIIe siècle, Cigogne passa par alliance au marquis de Rémigny de Joux, Seigneur de Dumphlum,( Billy de Chevannes) dont les descendants le possédaient encore en 1789. Il est inscrit aux monuments historiques en 1932.

Le 10/04/1932 sont inscrit aux Monuments Historiques l’entrée du château de Cigogne et sa tour du XVe siècle, une tourelle d’escalier flanquée d’une bretèche 🙁 inscription par arrêté du 4 octobre 1932)

La Fermeté (La Ferté en nivernais) est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté.

Cette commune est la réunion en 1793 de deux paroisses: Cigogne et Prye-sur-Ixeure, qui devint La Fermeté.

Dans le bois de Gui-l’An-Nef, se trouve une table de dolmen qui atteste de l’existence de population celte sur la commune.

Des restes gallo-romains furent découverts aux abords du Château de Prye, attestant de son ancienneté. Une Propriété privée aucunes visites .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte du Château de Cigogne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.