Château de la Bussière

Le Château de la Bussière  est bâti sur un plan rectangulaire de quinze mètres sur douze, il est Flanquée d’une tour carrée au nord et d’une tour hexagonale au sud, celle ci possède un blason placé sur le linteau de la porte d’entrée il représente les armes des premiers seigneurs de la Bussière. Bretèche et canonnières gardent l’entrée et donnent à la Bussière toute son identité de Maisons forte. Au sein du château de La Bussière vous découvrez une vue superbe sur les collines d’ Huchons et du Mont Dardon. A découvrir aussi un panorama

Le château de Bussière, a été édifié sur un site gallo romain, il possède un grand corps de logis quadrangulaire, avec un toit à quatre fortes pentes. Il possède une tour pentagonale et un bel escalier à vis.

Le Château de La Bussière, une première mention en est faite en 1146, « Pierre et Guy de la Bussière assiste à l’assemblée de Vézelay et partent en 1147 pour la terre sainte ».

Un hommage rendu au comte en 1347 par Guillaume, fils de feu Jean de la Buxière, damoiseau, pour la maison de la Buxière. 1406, hommage de Philibert de la Buxière. 1416, hommage de Pierre de la Buxière, écuyer, pour sa Maison. 1445, Pierre, chevalier, donne dénombrement de la seigneurie de la Buxière. 1471, Guillaume en est seigneur. Puis Jacques en 1476. Après la mort de Charles le Téméraire, la maison-forte passe à la branche cadette les Marry qui par alliance la porte aux Paris dont Imbert, l’un des 100 gentilhomme du roi. L’inventaire des terres de la seigneurie est fait peu de temps avant la Révolution pour sa mise vente au profit de Gilberte Dubosc de Neuilly mariée aux Charleuf qui prendront le nom de « Charleuf de la Bussière » en recevant le titre de comte romain par le pape Pie VII en 1817.Remanié au XVe siècle
Sémelay (nommée aussi localement Semalay ) est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne Franche Comté.

Bonne découverte

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire