Château de Sauzay

Château de Sauzay

Il est bâti dès le XVe siècle, cette maison forte, défendait la vallée du Sauzay, elle fut incendiée par les Anglo-Bourguignons en 1427. Reconstruite et remaniée au XVIIIe siècle par la famille de Toulongeon, elle fut, par la suite, transformée en exploitation agricole. Le Château de Sauzay est une ferme fortifiée autour d’une cour carrée, elle est entourée de fossés autrefois alimentés par le ruisseau le Sauzay. Les bâtiments d’origine ont été profondément transformés. La façade sud présente les caractères du XVe siècle et celle orientée à l’est offre un portail avec des vestiges d’origine, un pont levis, une échauguette, des mâchicoulis. Aux XVIIIe et XIXe siècles le château fera double usage agricole et industriel. Le site a abrité un haut fourneau, alimenté par le minerai de fer de la région et les bois environnants, la force hydraulique est animée par la force du cours d’eau le Sauzay. Un petit château fut adjoint à la maison forte dès le XVIIIe siècle par le marquis d’Azy. Sauzay était un fief de la châtellenie de Corvol l’Orgueilleux cité dès le XIIIe siècle, cet ensemble médiéval conserve de belles traces de ses origines. Nicolas Bolacre, riche bourgeois de Clamecy était seigneur de Sauzay à la fin du XVIe siècle. Sauzay fut vendu en 1620 aux marchands de bois, puis au marquis d’Azy, qui fit construire un petit château de plaisance face à la maison forte. Le vicomte de Toulongeon, le dernier seigneur de Sauzay, était son héritier. Le château est situé en bordure de la départementale 19.

Sauzay est une ancienne commune éphémère française du département de la Nièvre. Elle n’a existé que quelques années ; avant 1794 elle est rattachée à Corvol-l’Orgueilleux

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte du Château de Sauzay

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire