Château La Garde

Le Château La Garde est situé sur une avancée du relief qui domine la vallée du Nohain au nord. Nous pouvons imaginer que cet éperon était barré par un grand fossé au nord. À l’ouest ils subsistent encore les vestiges d’une digue et, au sud, se trouve la belle vallée du Nohain marécageuse, qui constitue ainsi une belle défense naturelle. C’est par l’ouest que l’on accède au château La Garde. Ce site a été fortement modifié. Un grand bâtiment d’exploitation a été construit à l’ouest, il ne reste du château de La Garde que le colombier et un petit bâtiment flanqué d’une tourelle d’escalier carrée. Le château est couvert de petites tuiles plates en terre cuites. Une belle demeure de maître a été construite au sud-est, au début du XXe siècle. Le fief passa à Jean de La Rivière (Jacques de La Rivière est le Co-acheteur de La Garde, Chambellan du comte de Nevers). Jean III de La Rivière (1510) Seigneur de La Rivière, Champlemy, Vicomte de Tonnerre et de Quincy, Chambellan des Rois Charles VII, Louis XI et Charles VIII.

Champlemy en 1461, est par acquisition dans la famille de La Rivière et resta dans une branche de cette famille jusqu’au début du XVIIIe siècle.

Une belle propriété privée ..

On ne connaît pas avec précision l’origine de La Garde. Le fief figurait dans la liste de ceux des sires de Saint Verain, qui furent partagés en 1461. On le trouve chez les Varigny au XIVe siècle, et il passe ensuite aux La Rivière, une branche le conservera jusqu’au début du XVIIIe siècle.

Le hameau de la Garde fait partie de Perroy, qui est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté. Bonne découverte .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.