Écluse 15 du canal du Nivernais

L’ Écluse 15 du canal du Nivernais est construit au départ pour faciliter le flottage du bois de Clamecy vers Paris, le canal du Nivernais fut un important axe de communication qui contribua au développement économique des Vaux d’Yonne et de sa région jusqu’à l’arrivée du chemin de fer au XIXe siècle. Il est aujourd’hui exclusivement réservé à la navigation de plaisance, et beaucoup de plaisanciers le considèrent comme étant l’un des plus beaux canaux d’Europe, dont l’attrait est renforcé par la présence de remarquables ouvrages d’art d’époque (voûtes, tunnels, écluses, pont-levis). Les travaux de construction du canal commencèrent en 1784 à La Collancelle. Là fut percée la plus grande voûte du site, mesurant 758 mètres de longueur, avec en amont les étangs de Vaux et de Baye, et en aval, l’échelle de seize écluses de Sardy-lès-Épiry. Le canal du Nivernais en Bourgogne est un canal entre le bassin de la Loire et Auxerre. L’alimentation est effectuée via la rigole d’Yonne qui achemine l’eau du lac de Pannecière jusqu’au bief de partage (point culminant du canal) délimité par les écluses de Baye et de Port Brulé. À partir du bief de partage, l’eau s’écoule jusqu’à Châtillon en Bazois pour le versant Loire, ensuite c’est la rivière Aron qui apporte son eau jusqu’à Decize. Pour le versant Seine la rivière Yonne alimente en eau le canal du nivernais à partir de La Chaise et La Cure se joint à elle via l’embranchement de Vermenton jusqu’à Auxerre.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte de l’ Écluse 15 du canal du Nivernais

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.