Église de Saint Léger des Vignes

L’Église est placée sous le vocable de Saint Léger des Vignes. Église paroissiale de Saint Léger construite au milieu du XIXe siècle dans les écuries du château La Charbonnière. Elle est d’inspiration gothique, et orientée nord-sud, de plan en croix. Elle possède deux tableaux d’Olga Olby réalisé en 1951-1953, le Descente de la croix, et la Crucifixion et montée au Calvaire (1957). Le clocher porche est carré et il est daté du XIXe siècle, il est percé de baies simples sur ses quatre faces. Sa flèche est couverte d’ardoises. Les contreforts sont saillants. Son abside est en cul de four. L’entrée ne possède pas de tympan. Ses fenêtres sont modernes. Le portail de l’église de Saint-Léger-des-Vignes du XIXe siècle (1832-1833) est surmonté de fenêtres géminées ornées de vitraux. Saint-Léger-les-Vignes tire son nom de l’évêque martyr d’Autun, saint Léger du VIIe siècle. Saint Léger a eu les yeux crevés par le maire du palais Ebroïn. Le territoire de Saint-Léger-les-Vignes a été évangélisé au VIIIe siècle par les moines de Saint-Hermeland, qui y fondent une léproserie. Saint Léger des Vignes est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne Franche comté . Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.