Église de Tintury

Église de Tintury

L’ Église de Tintury est paroissiale sous le vocable de Saint-Marcel, et datée du XIIe siècle (1886). ( Église du XIIe siècle, détruite en 1888)
Cette église relevait du prieuré de Bîches, qui était attaché à l’office de Chambrier du prieuré de la Charité.

Elle est de plan rectangulaire. Son Abside est voûtée en cul-de-four et cintrée, un cordon orné de losanges se au-dessous des baies.

Son Clocher porche est carré il est coiffé d’une flèche polygonale en ardoise. Cette église est datée du XIXe siècle l’église est construite à partir de 1886 sur les plans de Tessier, architecte du département de Maine et Loire.

L’église est donnée au Prieuré de Saint-Sulpice-le-Châtel qui dépendait de l’Abbatiale Notre-Dame de La Charité-sur-Loire, par Jocelyne, fille d’Asabbard d’Avallon et femme de Joserand de Taloy, avec droits de sépultures, baptistères et autres dépendances, ainsi que l’écluse ou Moulin de Fleury, à la charge pour le Prieur de Saint-Sulpice de prêcher de temps en temps à Fleury.

Un tableau : ancienne église de Tintury sur une plaque métallique fixée au cadre il est inscrit ancienne église de Tintury démolie en 1888. presbytère une signature : r.Boury (dans l’angle inférieur droit).

Saint Fiacre est le Saint Patron de Tintury, célébré chaque année soit fin août soit le premier dimanche de septembre. Saint Fiacre (en irlandais Fiáchra, en latin Fiacrius, Fiacrus ) est un moine d’origine irlandaise, fondateur, au VIIe siècle, d’un monastère proche de Meaux qui plus tard prit son nom et devint le centre d’un pèlerinage réputé. Vénéré en Brie depuis le haut Moyen Âge, patron des jardiniers, mais aussi saint guérisseur spécialiste du fic, c’est-à-dire des tumeurs en forme de figue, ficus en latin (hémorroïdes, aussi appelées le « mal de Saint Fiacre »).

Référence Mérimée : IA00002449

Tintury est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte de l’ Église de Tintury

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.