Four à Pain de Commagny

Four à Pain de Commagny

Le four à Pain de Commagny date d’origine de l’élément, entre le XVe et le XVIIe siècle.

Le Fournage, est une redevance qui disparaît en 1790, ce four à pain appartient aux moines. Sur les miches pour éviter toutes confusions sont placées la marques du fabricant boulanger, souvent la première lettre de son nom.

Les populations étaient obligées de cuire leur pain dans un four central appartenant généralement au clergé, ou à la noblesse.

Dans le Morvan on ne mange traditionnellement que du pain de seigle, dont le son n’est pas retiré, également des galettes de sarrasin (blé noir).

Les fournées étaient faites toutes les deux a trois semaines. Dans le hameau de Commagny se trouvent les nombreuses dépendances du prieuré de Commagny du IXe siècle.

L’utilisation du four banal reste obligatoire jusqu’à la Révolution qui confère aux habitants le droit de cuire leur propre pain : le four banal devient communal ou est le plus souvent donné en fermage à des boulangers qui payent tous les ans une redevance aux consuls ou échevins et conservent un droit de fournage.

Le four à pain, a une très longue histoire. Le principe avec sol et voûte existe depuis plus de 4000 ans. Le pain peut également se cuire selon d’autres méthodes.

Selon son mode de vie et des matériaux dont il disposait, le fournier faisait cuire du pain dans un récipient d’argile sur un feu ouvert, sous une cloche mobile ou dans une construction. Les anciens fours que l’on peut encore rencontrer ici et là possèdent tous une structure similaire. Une sole surmontée par une voûte, la pièce maîtresse est bâtie à l’aide de pierres de briques, tuileaux, d’argile, de sable…

Ces composants sont réfractaires pour supporter de fortes températures, et capable d’emmagasiner la chaleur et de la restituer, en étant isolants pour éviter les déperditions thermiques vers l’extérieur.

Au VIe siècle, les terres de Commagny furent octroyées à l’abbaye Saint-Martin de Autun par la reine Brunehaut. Érigée en paroisse indépendante, l’abbaye était déjà très importante au IXe siècle. Son domaine, particulièrement étendu, comportait de nombreuses dépendances : vignes et vergers, fermes, le moulin de Commagny, four à pain , demeures du XVe siècle, fontaine Saint Gervais à la vertu réputée thérapeutique, Le cellier des moines.

 

Commagny est un hameau de la Nièvre situé dans la Bourgogne Franche comté. Bonne découverte

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte du Four à Pain de Commagny GPS 46.9725, 3.79136

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.