Gare SNCF de La-Charité-sur-Loire

La gare date de 1861. Napoléon III autorise la construction de la gare, elle est bâtie par la compagnie des chemins de fer. En Aout 1861 ouverture de la ligne par l’Empereur. Des Archives secrète Française tombées aux mains des allemands en gare de La-Charité-sur-Loire en juin 1940. Le colonel Kaffke, officier de l’Abwehr, attaché à l’Etat-Major de la 2ème Armée allemande, établi depuis le 14 juin à Clamecy. Raconte qu’en pleine nuit, à 2 h. 30, un courrier motorisé remet  à l’officier de service trois dossiers qui portent l’inscription  » Grand Quartier Général  » et dont le contenu est muni du cachet  » Secret  » ou  » Très secret « . Dans deux voitures de marchandises, il découvre les archives secrètes du Général chef d’état-major de la Défense Nationale, les Allemands poussent des cris de surprise quand ils tombent sur des pièces officielles qui portent les signatures de contemporains illustres. Il s’agit d’une véritable collection d’autographes de personnalités alliées, civiles et militaires, comme Churchill, Chamberlain, Daladier, Gamelin, Ironside, Reynaud et Weygand. Tout a commencé par la destruction du pont de la Loire. Parmi les voitures des trains bloqués à La Charité se trouvaient celles du Grand Quartier Général. Elles étaient en route pour Vichy. Un détachement de reconnaissance ouvrit le feu sur les soldats français affectés à la garde du train. Avec les cinq officiers qui les commandaient, ils furent faits prisonniers, pour être interrogés plus tard par le major Kaffke. Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.