Chapelle à Bibracte

Chapelle à Bibracte

Chapelle à Bibracte. La Chaume est, jusqu’au milieu du XIXe siècle, un lieu de foire, il se tenait le premier mercredi du mois de mai. Elles sont mentionnées dès 1220. La Chapelle Saint Martin, ruinée au XIXe siècle et remplacée à cette époque par un simple oratoire, il occupe l’emplacement d’un temple Gallo-Romain sur le Mont Beuvray.

La chapelle Saint-Martin fut érigée en 1873 par Jacques-Gabriel Bulliot à l’issue de fouilles qui lui permirent de constater que l’édifice chrétien prenait la suite d’un temple gallo-romain. Solidement construite en granite, de 8,20 mètres sur 4 mètres de large, la chapelle est bénite le samedi 9 septembre 1876.

La chapelle assure depuis près d’un siècle et demi une garde silencieuse sur le sommet du Mont Beuvray. La croix est Terminée et érigée le 4 septembre 1851, elle est bénie le 10 septembre 1851, pour commémorer le passage de l’évangélisateur des Gaules. De forme trapue, la croix mesure 1,10m sur les 3,82m du monument. Elle est composée de 4 pierres et représente St Martin partageant son manteau avec un pauvre. Elle porte plusieurs mentions: une en l’hommage du passage de St Martin en 376, une du congrès archéologique et une rappelant que la croix est érigée sur un oratoire dédié à St Martin.
Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.