La halle de Fours

La halle de Fours

Dans cette grande halle datée du XVIIe siècle, il y a eu une verrerie de 1779 à 1816, puis une porcelainerie jusqu’en 1865. On vendait cette production sous le nom de porcelaine de Paris. Après 1865, la halle a été abandonnée. Elle a été occupée par un épicier qui stockait de la marchandise, puis un cordonnier. Peu connaissent son riche passé industriel.

En 1779, c’est la verrerie de la Grande Catherine, tenue par la famille Hennezel, qui occupe les lieux. Plusieurs propriétaires se succèdent à la tête de la verrerie qui a fait vivre jusqu’à mille personnes.

Des contenants, des vitres et des vitraux étaient fabriqués et vendus en France et en Angleterre.

En 1792, un violent orage détruit une partie du matériel de fabrication. L’activité de la verrerie de la halle de Fours va disparaître, l’entreprise n’ayant pas les ressources pour faire face à la crise économique.

De 1816 à 1865, c’est de la porcelaine qui est désormais fabriquée dans ce bâtiment. La famille Pouyat (nom de la place) qui rachète la verrerie qui était fermée. En 1817, la manufacture de porcelaine compte plus de 800 ouvriers et douze fours en activité.

Comme la verrerie, plusieurs personnes prennent la direction de cette manufacture dont le maire de l’époque, M. Lebrun. En 1864 elle fermera, un an après, la manufacture.

Ce bâtiment avant d’être abandonné sera occupé par un épicier qui stocke de la marchandise, puis un cordonnier.

En 1970, la commune rachète le bâtiment qui fut restauré de 1978 à 1982. Une école de maréchalerie s’y est installée, avant que la halle ne redevienne une salle communale.

Fours est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne–Franche-Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte de La halle de Fours

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.