Manoir de Champlemy

Le Manoir de Champlemy, est placé au sud ouest du château, nous pouvons apercevoir un long bâtiment qui est flanqué de deux tours carrées, sans doute construit sur l’emplacement d’une partie l’ancienne enceinte, avec les matériaux de celle-ci. Les toitures des bâtiments du Manoir de Champlemy sont couvertes de petites tuiles plates en terre cuite de la région.
C’est dans le parc du château que naît la Nièvre de Champlemy qui rejoint à Guérigny la Nièvre d’Arzembouy. Le 10 septembre 1320, aveu et dénombrement rendu à Jehan de Bar par damoiselle Jehanne de Mello, dame d’Hubant et en arrière fief par Seguin de Champlemis pour sa maison de Champlemis Le fief de Champlemy était aux mains de Marguerite de Fontenay en 1364. Mais, à la fin du XIVe siècle, le château, construit près d’une ancienne voie romaine, dut son importance à Bureau de La Rivière, premier chambellan de Charles V, puis de Charles VI. Le 21 août 1512, foi et hommage du fief de Champlemy à Blaise de Rabutin par François de la Rivière, écuyer. Au XVIIe siècle, le château passa à Anne de La Guiche, femme d’Henri de Schomberg, maréchal de France. Au XIXe siècle, il appartint notamment au marquis de Tourzel, au duc de Durfort, au duc de Lorge, à la princesse de Cröy et à la famille de Bruce. La façade du château est flanquée d’un donjon carré avec des contre-forts aux angles. D’après Millet « l’ancienne église était, selon toute apparence, près du château et s’élevait à l’emplacement qu’occupe encore une ancienne chapelle.
Une propriété privée que l’on peut apercevoir du vieux château.
Un clic pour découvrir le vieux château de Champlemy
Champlemy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.
Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.