Monument aux Morts de Dornes

Monument aux Morts de Dornes

Monument aux Morts de Dornes. Sur les plaques blanches sont inscrits les noms de 93 soldats Dornois morts en 1914-18, Paul Moretti, sculpteur à Moulins (Allier), fut chargé de la création de l’édifice. Antoine Lazerne fit le terrassement et Benoît Charmillon, forgeron, fabriquait la grille de protection. Le monument se présente sous la forme d’une colonne pyramidale, en pierre grise, ornée d’une palme de bronze sur le fût et de l’inscription « à la mémoire des enfants de Dornes morts pour la France » à la base. Avec la guerre de 1939-45, six noms ont été ajoutés et un concernant la guerre d’Algérie. Dornes est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne. Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre. Il en existe de plusieurs types : les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après la Première Guerre mondiale, élevé dans les entreprises, les écoles, les foyers fréquentés par les disparus de leur vivant et les mémoriaux, monuments nationaux élevés sur les champs de bataille (Douaumont 300.000 soldats français et allemands portés disparus. L’ossuaire garde en son sein les restes des soldats morts sur le champ de bataille afin de préserver leur souvenir.) où les cimetières militaires abritent les tombes de soldats, parfois de centaines de milliers d’entre eux. Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.