Pigeonnier de Coux

Pigeonnier de Coux

Le pigeonnier de Coux est placé a l’angle d’une ferme, ce pigeonnier a été vraisemblablement raccourci en hauteur, il devait trop ressembler a une tour de défense il possède désormais une toiture a deux pentes recouverte de petites tuiles plates en terre cuite de la région, le hameau de Coux a une belle vue dégagée sur la vallée.

Le colombier était, à l’époque féodale, un édifice destiné à loger et à élever des pigeons, la fiente est une fumure recherchée et elle est recueillie pour cela. L’intérieur du colombier est imparti aux pigeons,il est divisé en nichoirs appelés boulins. Chaque boulin est un logement pour un couple de pigeons. Le pigeonnier est aussi un signe de richesse, le nombre de boulins étant proportionnel à la surface des terres exploitées, certains propriétaires malins, rajoutaient de faux boulins pour faire croire qu’ils avaient beaucoup plus de terre afin de mieux marier leurs enfants, d’où l’origine de l’expression « se faire pigeonner ». Chaque boulin correspondait à la possession d’un arpent carré (ou acre) de terre, c’est-à-dire 50 ares ou 5 000 mètres carrés ; x boulins divisés par 2 = y hectares. Les boulins sont souvent devenus un élément architectural décoratif dans les façades de manoirs. C’est le nombre de boulins qui indique la capacité du pigeonnier.

Coux est un hameau de Moraches est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte du Pigeonnier de Coux GPS 47.28107, 3.51773

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.