Stèle aux morts de Cercy la Tour

Stèle aux morts de Cercy la Tour

Stèle aux morts de Cercy la Tour, dès 1942 le mouvement « Libé-Nord » rattaché aux Forces Française de l’intérieur (FFI) dont le chef est Charles de Gaulle, s’implante dans la région de Fours, Cercy la Tour et Montaron. Son effectif est de trente huit hommes, qui effectue des actes de sabotage  sur les lignes ferroviaires, téléphoniques, et sur les écluses. Le 10 juillet 1944, les soldats Allemands encerclent la ferme de Courcelle qui est le cantonnement du maquis de Fours-Montaron, ils y détruisent toute forme de vie. Le bilan est lourd, vingt trois morts, tués lors du combat ou exécutés. Cinq Cercycois  sont tombés ce jour, leurs noms sont gravés sur les cinq colonnes de ce monument inauguré le 14 juillet 1947 en leur mémoire.

Souvenons-nous des drames de Courcelle, Dun-les-Places, Donzy, Sainte-Colombe-des-Bois, Cessy-les-Bois, Saint Ouen les Essarts, Lormes, Crux la Ville, Montsauche, Planchez.

Cercy la Tour est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne Franche comté .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte Stèle aux morts de Cercy la Tour GPS 46.85738, 3.64879

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.