Chapelle de Saligny – Saint Roche un beau patrimoine

Chapelle de Saligny – Chapelle Saint Roch de Saligny – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

La chapelle de Saligny du XVIe siècle est placée sous le vocable de Saint Roch, patron du hameau de Saligny. Bâtie sur un plan rectangulaire à vaisseau unique, elle est surmontée d’une flèche carrée.

La chapelle est située sur la départementale 185 « grande route de Saligny »

La cloche de bronze est datée de 1574, le clocher qui l’abrite est une construction à pans de bois, perpétuent un type d’architecture rustique très représenté dans cette région du Nivernais. La cloche est classée au titre des Monuments historiques en 1976, elle est ornée d’une croix sur gradins enrichis de rinceaux.

La chapelle abrite trois statues de pierre datées du XVIe siècle. Cette chapelle fait toujours l’objet d’un pèlerinage le 16 août de chaque année.

Statue Saint Roch H = 70 du XVIe siècle Inscrit au titre objet protection du 1973/03/16 Référence de la notice : PM58000841

Une légende raconte que, lors d’une épidémie de peste, les habitants d’un village voisin venus s’emparer de la statue du saint auraient été repoussés par les femmes qui leur auraient jeté des cendres au visage. En 1854, lors de l’épidémie de peste, une partie des habitants d’Asnois sont venus se réfugier à Saligny ainsi que sur les hauteurs de Sarmentoles pour obtenir la protection du saint.

La chapelle castrale fut vendue aux habitants du hameau voisin en 1798. La première mention d’un pèlerinage se rattache à une légende orale qui rapporte la vénération d’une statue aux vertus thérapeutiques lors d’une épidémie de choléra en 1854. Le groupe sculpté en calcaire polychrome rassemble saint Roch avec un ange et un chien, l’ensemble date du XVIe siècle.

Le hameau est entouré par une route, qui délimite un espace d’environ 300 m de diamètre. Une dizaines de routes et de chemins convergent vers ce lieu. Il n’existe plus aucun vertiges du château de Saligny (Amazy).

Saint Roch est né à Montpellier vers 1350, mort à Voghera1 vers 1378, Rochus en latin et Sant Ròc en occitan, est un pèlerin et thaumaturge français, honoré le 16 août. Il est le saint patron des pèlerins, chirurgiens, dermatologues et protecteur des animaux.

Sources: Marolles p. 111
1296 — Humbert dit l’Asne de Saligny reconnaît tenir en fief du comte sa maison de Saligny – 1309 -1335 hommages rendus au comte de Nevers par Jean de Saligny, chevalier, pour sa maison de Saligny.

Lespinasse 1899 b : 141
Le 28 février 1539 une permission est donnée par François 1er à Léonard de Perrault, dame d’Asnois, de fortifier le village de Saligny près Amazy.

SOULTRAIT (Georges Richard, comte de). — Dictionnaire topograhique du département de la Nièvre, 1865.

Bonne découverte de la chapelle GPS 47.39365, 3.55119

Amazy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Découverte de l’église d’Amazy – Église Saint-Franchy.

Découverte du Moulin d’Asnois.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

  • église d'Amazy Chapelle
  • Chapelle de Saligny
  • Chapelle de Saligny
  • Chapelle d'Amazy
  • Chapelle de Saligny
  • église d'Amazy Chapelle
  • église d'Amazy Chapelle
  • église d'Amazy Chapelle
  • Chapelle de Saligny