Château d’eau de La Fringale un patrimoine

Château d’eau de “La Fringale” commune de Tannay – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Le Château d’eau de La Fringale est situé le long de la départementale 119 “l’avenue de “La Fringale”, un château d’eau de la commune de Tannay. Il est édifié en plan circulaire principalement en béton armé, sa toiture hexagonale est couverte de petites tuiles plates en terre cuite.

Au XIXe siècle, de nombreux puits sont présents dans les villages, et dans certaines habitations pour subvenir aux besoins en eau des habitants. Des fontaines publiques à pompes étaient aussi à disposition de la population, souvent les puits souffraient d’un manque d’eau en été, les municipalités étaient souvent dans l’obligation d’interdire d’y laver le linge et le blé, le lin, afin de préserver l’eau et de maintenir sa qualité. Pour pallier à ces problèmes, des collectivités se dotent de réservoirs d’eau, le château d’eau.

Le château d’eau est une cuve surélevée, bâtie en cylindre, placée sur un support, avec des fondations importantes en raison de la masse de l’ouvrage. Un escalier en colimaçon permet l’accès à tous les niveaux, de la cave en haut de la cuve.

Les châteaux d’eau

Un château d’eau est une construction destinée à stocker l’eau, pour en créer une réserve, il est généralement situé sur un point haut, pour permettre la distribution d’eau sous pression.
Le stockage de l’eau dans un réservoir joue un rôle de tampon, entre le débit demandé par les abonnés, et le débit fourni par la station de pompage.

L’eau est alors acheminée du point d’eau (source) au réservoir. Si l’altitude du point d’eau est inférieure à l’altitude du réservoir, on va utiliser des pompes pour élever l’eau jusqu’à ce dernier. L’eau est ensuite envoyée dans un réseau gravitaire qui va assurer son acheminement vers l’ensemble des habitations.

Depuis les années 1980 se sont développées des implantations de réservoirs enterrés assortis de groupes de surpression.

Cette réserve permet également de faire face aux demandes en cas d’incendie. le château d’eau réapparaît au XIXe siècle.

L’arrivée de l’eau courante dans les communes de France a été réalisée grâce à une intense activité de construction des châteaux d’eau, pendant les années 1950, 1960 et 1970 en même temps que l’aménagement du territoire rural, symbolisant à l’époque l’accès au progrès.

Plusieurs monuments furent construits selon un plan octogonal, parmi lesquels la tour des Vents à Athènes, le château d’eau est le symbole de civilisations avancées sur le plan technique, et sur l’organisation. En 100 après J.-C., Rome compte déjà 19 aqueducs, 250 châteaux d’eau et 1 352 fontaines » pour permettre d’alimenter en eau potable les habitations, les fontaines, les bains et piscine.

Plusieurs phénomènes ont marqué la remise en cause des châteaux d’eau : l’amélioration des techniques de mise sous pression des réseaux de distribution de l’eau, la défiguration de l’environnement et des paysages, le coût de sa construction est élevé.

Les châteaux d’eaux servent aussi de point de repère, un moyen visuel de vol pour l’aviation, ils sont devenus aussi depuis quelques années d’excellents relais pour la téléphonie, la TV, la radio.

Bonne découverte du Château d’eau de La Fringale GPS 47.36703, 3.58394

Tannay est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’église saint léger du village de Tannay.

Découverte du Boat Tannay – Location Fluviale du canal du Nivernais.

Découverte du monument Aux Morts de la commune de Tannay.

  • Château d'eau de La Fringale
  • Château d'eau de La Fringale
  • Château d'eau de La Fringale