Église de Saint Martin sur Nohain – Église Saint-Martin

Église de Saint Martin sur Nohain – Église Saint-Martin

L’église de Saint Martin sur Nohain était à l’origine une petite église, elle possédait une nef et un chœur à chevet plat, cette église était datée de la fin du XIIe – début  du XIIIe siècle.

L’église du bourg de Saint Martin sur Nohain est construite en remployant les pierres et les deux cloches de Saint Martin du Tronsec. Au XVIe siècle il est ajouté un porche, l’église fut reconstruite en 1858, car elle menaçait de s’écrouler.

Le chœur est voûté sur la croisée d’ogives rondes à arête et clef de feuillages. La nef est plafonnée, les fenêtres sont en tiers-point. Le portail est formé de trois bandeaux simples en retraite retombant sur un entablement de feuilles.

Les colonnettes ont des chapiteaux ornés de feuillages. Son clocher porche est carré, il est percé sur ses quatre faces de double baies, sa flèche est en ardoises. L’église est édifiée en plan de croix latine. Les toitures du bâtiment sont recouvertes d’ardoises.

En 1897, l’église de Saint Martin du Tronsec est trop éloignée des paroissiens du hameau de Nohain, l’église est donc démontée pierre par pierre et reconstruite dans le bourg du village de Saint Martin sur Nohain pour faciliter l’accès à tous les habitants.

Les travaux seront achevés en 1902, la bénédiction de l’église à lieu le 22 juin 1902. Nohain devint Saint Martin sur Nohain par décret du 1er novembre 1903.

Au IXe siècle, pour fuir les invasions normandes, les reliques de saint Martin de Tours furent transportées de Tours à Auxerre.

Au cours de cette translation – ou, selon d’autres sources, lors du retour de ces reliques, quelques années plus tard – les pèlerins chargés de leur précieux fardeau suivaient la vallée du Nohain lorsque, par une nuit d’orage, ils durent demander l’hospitalité à l’abbaye de Saint-Laurent.

Mais comme on guerroyait aux environs, les moines, craignant sans doute un guet-apens, refusèrent d’ouvrir leur porte. Le Nohain étant en crue, il fallut gravir la côte voisine et abriter les reliques dans le tronc d’un vieil orme sec.

La nuit se passa en prières, et le lendemain matin, l’arbre était couvert de feuilles verdoyantes. En souvenir de ce miracle, on bâtit à cet endroit une chapelle, puis une église. Telle est, d’après la légende, l’origine du village de Saint-Martin-du-Tronsec.

Bonne découverte de l’ Église de Saint Martin sur Nohain GPS 47°21.704′ 2°59.004′

Saint-Martin-sur-nohain ancien Saint-Marin-du-Tronsec  église paroissiale Saint-Martin – Nièvre arrondissement de Cosne – canton de Pouilly – Carte 7 E.

A la fin du XIe siècle, à l’occasion de la réforme monastique, l’évêque d’Auxerre donne à l’abbaye de Saint-Laurent plusieurs églises dont celle de Saint-Martin du Tronsec.

Saint Martin sur Nohain est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de la croix du village de Saint Martin Sur Nohain.

Découverte du monument aux morts du village de Saint Martin Sur Nohain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.