Église de Sermages – Église Saint Pierre un beau patrimoine

Église de Sermages – Église Saint Pierre – Patrimoine religieux du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

L’église Saint Pierre de Sermages, est une belle paroissiale. Construite de plan rectangulaire, l’église est datée des XIIe, XVe, XVIe et XIXe siècles.

Son abside est polygonale à pans coupés elle est couverte d’une toiture en ardoises.

Le clocher est de style roman il est daté du XIIe siècle, de plan carré il est percé sur ses quatre faces de double baies simple, sa flèche octogonale, est recouverte de bardeaux en chêne argentés, le tout repose sur une corniche à modillons simples. Le clocher possède une horloge du début du siècle (1900). Il est couvert d’une élégante flèche octogonale à égout retroussé, reposant sur une corniche à modillons.

La chapelle nord, est bâtie en 1492, sur la demande de Guillaume Sallonnyer, seigneur de Varennes.

La nef est datée du XVe siècle, les peintures sont elles du XIXe siècle (1893-94 par Raphaël Bodin).

La statue de bois polychrome de Saint-Blaise est daté du XVIIIe siècle.

Le bénitier et les fonts baptismaux en faïence de Nevers sont datés du XIXe siècle.

L’église est épaulée par des contreforts, elle possède une belle tourelle d’escalier en style gothique, percé pour l’éclairer de meurtrières.

La statue de Notre-Dame de la Salette est située à la pointe du toit de l’église, dont l’abside qui est bâtie en bout de la nef, abrite la chapelle dès 1854.

Construit au XIIe siècle, elle présente des ensembles architecturaux des XVe, XVIe et XIXe siècles, ayant conservé tout son décor et son mobilier pré-conciliaire.

L’église de Sermages comprend une nef de deux travées, la travée est flanquée de deux chapelles latérales débordant l’ensemble de l’édifice, puis, vers l’est, une travée sous clocher, suivie d’un chœur et d’une abside. Vers l’ouest, la première travée de la nef est suivie d’une autre travée de chœur et d’une autre abside.

La nef centrale, dont les travées sont voûtées d’arêtes, a été reconstruite au XIXe siècle. Les deux chapelles latérales, construites à la fin du XVe siècle, sont voûtées en berceau brisé, au nord, la chapelle St Blaise, fondée par Guillaume Sallonnyer, au sud la chapelle St Philomène.

La travée sous clocher, est flanquée de deux chapelles non débordantes, elle est du XVe siècle.

Le clocher à été rebâti au XVIe siècle. La tour est de plan carré.

Le chœur ainsi que l’abside ont été reconstruits en 1890, sur les bases de l’édifice primitif. A l’autre extrémité, côté ouest, un nouveau chœur et une nouvelle abside constituent la chapelle dite de Notre Dame de la Salette, érigée en 1855 à la suite de la guérison miraculeuse d’un enfant du pays. Depuis cette époque, des pèlerinages ont lieu chaque année le 19 septembre.

Église Saint Pierre de Sermages

Les décors de l’église sont de la fin du XIXe siècle. Les peintures murales de l’abside et celles, sur bois, de la chaire, ont été exécutées en 1893-94 par Raphaël Bodin. Les décorations de la chapelle de la Salette sont de Tamiotti, 1890-93.

Les vitraux de la nef, des chapelles St Blaise, Sainte Philomène, du chœur, des chapelles St Pierre, St Joseph et de la Salette, sont de Louis Bodin, maître verrier de Tours, de 1859 à 1869.

Parmi le mobilier, il faut citer une belle statue en bois de Saint Blaise (XVIIIe siècle), polychrome, les fonts baptismaux et un bénitier décorés par Antoine Montagnon, maître faïencier de Nevers au XIXe siècle. En 1991, le clocher a été restauré et a retrouvé sa couverture d’autrefois, en essaunes de chêne.

Des pèlerinages ont lieu chaque année le 19 septembre en son honneur, érigée en 1855 à la suite de la guérison miraculeuse d’un enfant du pays.  (des rituels thérapeutiques et des pèlerinages sembleraient encore d’actualités ). Après la guérison miraculeuse d’un enfant lors d’un pèlerinage familial à Notre Dame de la Salette, le couple Duvernois fit le vœu de bâtir une chapelle à la Vierge en 1854. Les fonds ont été en grande partie donnés par le curé Bergeras. La chapelle a été bénite en 1855. La cérémonie annuelle fut fixée le dimanche le plus proche du 19 septembre, qui correspond à l’apparition en 1846 de la “Belle Dame” aux enfants Maximin et Mélanie dans les chaînons du Beaumont en Isère. Le déroulement de la journée comportait une messe en plein air sur la place du village, suivie d’une procession autour du village. Des cantiques de la Salette sont chantés et des prières concernant spécialement les enfants étaient adressés à la Vierge.

L’église Saint-Pierre de Sermages a servi d’image de fond pour l’affiche de l’élection présidentielle de François Mitterrand en 1981, le clocher a été tronqué pour ne pas « attiré l’œil ».

L’entrée dans l’église s’effectue par le côté sud.

Sources: Bibliothèque du CARE: Enquête Dupront: carton diocèse de Nevers. COUTURIER de CHEFDUBOIS I., 1954, Mille pèlerinages de Notre Dame, B, Paris, Spes, p.97.

Sermages est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte de l’ Église Saint Pierre de Sermages GPS 47.02325, 3.84413

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du monument aux morts de la commune de Sermages.

Découverte de la bataille du village de Sermages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.