Étang de la Rangère – Barrage de Rangère

Étang de la Rangère – Barrage de Rangère

L’étang de la Rangère (barrage, ou digue) est placé sur la Dragne, le barrage est bâti en 1950, pour l’alimentation en eau douce des huit communes environnantes, dont Moulins-Engilbert et Saint-Honoré-les-Bains, cette eau voyage dans 277 km de conduites.

Il y avait autrefois une petite retenue en amont, remplacée par cet ouvrage. La digue est du type « digue paysagère », car cette digue est aménagée pour que l’on puisse s’y arrêter et observer les paysages. Un petit parking est à disposition.

Le versant en aval est couvert d’herbe.

Le site naturel est classé. Dans le Morvan, on compte 13 sites Natura 2000 couvrant 14,5 % du territoire du Parc naturel régional.

Le long de la route s’observent des carrières utilisées pour la construction.

Construction du barrage de la Rangère

Construction du barrage de la Rangère

Une production d’électricité se situe au pied de la digue un de type de centrale électrique conventionnelle (barrages) avec turbine. Date de construction : 1/1/1950.

Le syndicat des eaux de la Dragne assure la gestion de l’eau.

Beaucoup de promeneurs, touristes et pécheurs fréquentent ce site.

Les caractéristiques géométriques du barrage au sens de l’article R.214-112 du code de l’environnement : 14,00 m de hauteur (H) au-dessus du terrain naturel pour une retenue d’un volume (V) égal à 0,270 million de m³.

La Dragne est une rivière qui coule dans le département de la Nièvre, c’est un affluent de l’Aron en rive gauche, donc un sous-affluent de la Loire, elle prend naissance sur le territoire de Villapourçon.

Bonne découverte de l’étang de la Rangère – Barrage de Rangère GPS 46.94448, 3.98606

Villapourçon est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne–Franche-Comté.

Découvrir les anciennes chambres d’arrêts de la commune de Villapourçon – Patrimoine.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’église de Villapourçon – Église Saint Symphorien.

Découverte du menhir de Chigy – Monolithe pierre de Chigy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.