Intérieur de l’église de Vielmanay – Église Saint-Pierre

Intérieur de l’église de Vielmanay – Église Saint-Pierre aux Liens

Visitons l’intérieur de l’église de Vielmanay, une église paroissiale placée sous le vocable de saint Pierre aux Liens. Celle-ci est datée des XVe-XVIe siècles. Elle est édifiée dans le style gothique de l’époque, sur l’emplacement d’une ancienne église romane, dont il subsiste quelques éléments. Elle est construite sur un plan en croix.

Les places situées auprès de l’autel étaient réservées aux « notables » de la paroisse. L’entretien de l’église et la gestion de ses biens étaient du ressort de la « fabrique », une assemblée paroissiale composée d’habitants.

La nef et le chœur sont voûtés. Autrefois au milieu de la nef étaient placés deux autels un, dédié à Sainte-Catherine, l’autre à Sainte Agathe, une ordonnance d’André Colbert oblige la démolition des deux autels et que les pierres de ceux-ci soient employées aux réparations de l’église. (Pierre de Saint-Jacob, Les paysans de la Bourgogne du Nord au dernier siècle de l’Ancien Régime, publications de l’université de Dijon.)

Le chœur de l’église est à chevet plat, il est percé de trois fenêtres de style gothique, elles sont d’inégales grandeurs et possèdent des remplages flamboyants.

La base du clocher-porche forme la façade, il est bien décoré avec des ornements gothiques. La porte d’entrée est divisée par un pilier central en deux baies en anse de panier, au-dessus ce celle-ci nous découvrons un écu couronné aux armes des comtes de Nevers de la maison de Clèves.

Dans le tympan, au-dessus du pilier central, une console porte une petite statuette de saint Laurent, sur la gauche de la porte, un contrefort porte des ornements. Dans le haut du pignon, une niche renferme une statue de la Vierge avec trois écussons : l’un aux armes de France, les autres aux armes des Fontenay.

Histoire de saint Pierre aux liens

La nuit qui précède le jour de son exécution, Pierre dort au milieu des gardes, soudain la prison fut éclairée d’une lumière. Un ange apparaît, le réveille et lui dit : « lève-toi, prend vêtement, chaussures, et suit moi. » Ses chaînes tombent de ses mains, il obéit, et part, à la suite de l’ange. La porte de fer à l’entrée du chemin qui conduit à Jérusalem s’ouvre et l’ange disparaît.

Les éléments protégés sont : l’église une inscription par arrêté datée du 25 janvier 1929. Fiche Mérimée : PA00113051.

Vielmanay est une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté. GPS 47.26596, 3.114

Découverte de l’ église du village de Vielmanay.

Découverte du musée la Louise de la commune de Vielmanay.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.