Le Lavoir de Sainte Eugénie – Patrimoine vernaculaire

Le Lavoir de Sainte Eugénie de Varzy – Patrimoine vernaculaire de Varzy

Un magnifique lavoir sur le Chemin de Compostelle. Le lavoir, est à ciel ouvert. Il reçoit l’eau du ciel et des sources jumelles de la rivière Saint Eugénie, elles sont canalisées sous la collégiale, les sources jumelles alimentent les bassins de puisage Saint-Roch et Sainte Eugénie avant de déverser leurs eaux dans un vaste bassin rectangulaire.

Servant également d’abreuvoir en période de sécheresse.

Son usage principal est le lavage du linge, d’où la longueur des margelles de lavage en belle pierre de taille. La protection des lavandières est assurée par de grands auvents inclinés couverts de petites tuiles plates, qui datent du XVIIIe siècle.

Un trop-plein assure l’évacuation en cas de montée des eaux.

Les sources sont canalisées sous l’ancienne collégiale, ce sont les sources jumelles de la rivière Sainte Eugénie qui alimentent les bassins de puisage de Saint-Roch et de Sainte-Eugénie avant de déverser leurs eaux dans le bassin du lavoir.  Le lavoir est entièrement pavé, il est accessible aux animaux à ses deux extrémités, celui-ci remplit les fonctions de lavoir, d’abreuvoir et de pédiluve.

Les laveuses disposent de grandes margelles protégées par des auvents à deux pans.

Varzy se Trouve à mi-chemin Entre Nevers, préfecture de la Nièvre, et Auxerre, préfecture de l’Yonne. À 16 kilomètres se Trouve Clamecy, sous-préfecture de la Nièvre. Au Moyen Âge, Varzy était lieu de pèlerinage à Sainte-Eugénie d’Alexandrie et Saint Regnobert, sur ​​le chemin Étape de Compostelle. Le bourg fortifié possédait dés le Xe siècle une collégiale dédiée à Sainte-Eugénie.

Le plus souvent public, et gratuit. Les lavandières s’y rendaient pour laver le linge, et pour le rincer.

À l’origine, le lavoir est une pierre plate ou une simple planche posée au bord d’un cours d’eau, d’une mare ou d’une source, sans abri.

La pollution, les épidémies, l’hygiène entraînent le développement de constructions spécifiques a la fin du XVIIIe siècle. le Parlement à voté une loi le trois février 1851, qui accorde une subvention à hauteur de 30 % pour la construction de lavoir couvert, il est dit: « c’est au lavoir commun que la laveuse trouvera une distribution commode d’eau chaude et d’eau froide, des appareils de séchage qui lui permettent une économie de temps ». Le lavoir reste d’usage jusqu’à la moitié du XXe siècle, dans les villes et villages où l’eau n’est pas polluée, mais leur utilisation est progressivement abandonnée au cours de ce siècle.

Varzy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’ancien hôtel de ville et beffroi maison Guiton à Varzy.

Découverte d’une ancienne tourelle d’escalier de Varzy – Ancien escalier de Varzy.

Bonne découverte de Le Lavoir de Sainte Eugénie de Varzy GPS 47.35851, 3.38366

Pour en voir plus sur le lavoir de Sainte-Eugénie de Varzy

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.