Une Pompe et son puisard à Corvol-d’Embernard

Une Pompe et son puisard à Corvol-d’Embernard – Patrimoine vernaculaire de Corvol-d’Embernard

Cette Pompe et son puisard sont situés à l’entrée du village, à un carrefour, ce puisard est original car son fronton en pierre de taille, reprend la forme en triangle et, la même pierre que celle de la “fontaine sacrée de Saint-Gengoult “. Une grille de métal clôt l’entrée du puisard, devant celui-ci pour en extraire l’eau une belle pompe de l’entreprise “Berthier-Sauzay” d’Autun (des factures de cette entreprise circulaient en 1907 – QUINCAILLERIE FONTE MÉTAUX “BERTHIER-SAUZAY”) .

Le principe de fonctionnement de cette pompe à godets est simple, une chaîne entraînée par le volant de la pompe. Cette chaîne est réalisée avec des maillons spéciaux, entourés de pièces sphériques en caoutchouc (appelées godets) qui circule dans un tube de cuivre
de même diamètre que les godets, ceux-ci plongent dans l’eau et remontent celle-ci à la surface.

En 1463 et 1466 des arrêts du Parlement de Paris contre les comtes de Nevers (Charles et Jean de Bourgogne) attestent que la seigneurie appartenait alors à Perette de la Rivière, dame de la Rocheguyon. Puis cette seigneurie passe dans différentes familles. Le comte de Jaucourt époux d’Armande-Marguerite de Certaines, la vendit dans les années 1708 à M. Fremin.

 Saint Gengoult est né au début du VIIIe siècle, de parents très chrétiens. Ce fut un fils très docile dont les meilleures distractions étaient la bienfaisance et la chasse, il épousa Ganéa, fille de haute noblesse, mais de petite vertu. les guerres l’appelèrent à prendre rang dans les armées de Pépin le Bref. À son retour, il apprit les infidélités de sa femme.

Comme elle refusait d’avouer, il décida de lui faire subir l’épreuve de l’eau. Il la conduisit prés d’une fontaine et lui dit : » Plongez votre bras dans ce bassin et ramassez une pierre qui est au fond. Si vous êtes sans reproche, vous n’aurez aucun mal.

Si vous avez pêché, Dieu ne laissera pas votre crime impuni « . Ganéa accepta sans méfiance. Mais à peine avait-elle plongé son bras dans l’eau qu’elle le retira vivement. Celui-ci était rouge, couvert de cloques comme si l’eau avait été bouillante.

Gengoult était fixé. Il laissa à sa femme le loisir de se repentir et se retira dans sa résidence, où il mena une vie toute de piété, accomplissant des miracles. L’épouse coupable ne lui avait pas pardonné, elle résolut de le faire assassiner par son amant. Celui-ci docile se rendit en Bourgogne. Il pénétra dans la chambre où reposait Gengoult et leva son épée. Gengoult tenta de détourner le glaive, mais fut néanmoins mortellement blessé et succomba le surlendemain, le 11 mai 760.

Bonne découverte de La fontaine sacrée de Saint-Gengoult GPS 47.29118, 3.39786

Corvol-d’Embernard est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de lavoir de Mouches – Fontaine Saint-Gengoult.

Découverte de fontaine de Mouches – Fontaine de Saint-Gengoult.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.