Usine électrique de La Machine

Usine électrique de La Machine

L’ Usine électrique de La Machine est la toute première, centrale électrique de la Nièvre, construite en 1890. Le courant électrique était produit par deux alternateurs fonctionnent à la vapeur. La force électrique produite, est distribuée par un réseau souterrain et aérien, qui permettait de faire fonctionner les ventilateurs d’aérage des puits et fournissait l’éclairage des ateliers, des carreaux, des bureaux. Et à compter de 1912 des commerces et des rues de la ville. La mise en marche à distance des ventilateurs, un évènement spectaculaire, avait interpellé les ingénieurs. L’installation est vite dépassée par les progrès de l’électricité. En 1924, Schneider fit construire une centrale électrique de capacité plus importante, à Champvert, qui brûlait les sous-produits du charbon machinois. Le bâtiment de la centrale de La Machine, première centrale électrique de la Nièvre, sera alors transformé en salle des fêtes.  Vous découvrez le bâtiment de l’ancienne salle des machines du puits de la chapelle. L’ancien puits Marguerite a été le théâtre d’une catastrophe minière, le 18 février 1890, qui coûta la vie à 43 mineurs, surpris dans leur travail par un coup de poussière. Pour qu’une telle horreur ne se reproduise plus, La Machine est équipée de la toute première centrale électrique du département, véritable innovation pour la ventilation des fonds.

La Machine est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte de l’ Usine électrique de La Machine GPS 46.88798, 3.4639 Pas de visite propriété privée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.