Vitraux de Notre Dame la Charité sur Loire

Vitraux de Notre Dame la Charité sur Loire

Les Vitraux de Notre Dame de la Charité sur Loire comprennent une grande part de vitraux modernes contemporains des années 1950. Ils sont l’œuvre du décorateur et maître verrier Max Ingrand (1954).

Les vitraux romans, ont disparu depuis longtemps. Au XIXe siècle, des vitraux historiés furent installés dans les chapelles rayonnantes.

Les autres fenêtres ont reçu, en 1957, des vitraux figuratifs de style géométrique créés par Max Ingrand.

Max Ingrand, de son vrai nom Maurice Max Ingrand, est né le 20 décembre 1908 à Bressuire et décédé le 25 août 1969 à Paris.

A découvrir les vitraux:

“La Sainte Famille” un vitrail dans la chapelle Saint-Joseph du XIXe siècle. Le Mariage de saint Joseph et de la Vierge par Henri Chabin de Paris de 1896 un vitrail placé dans une chapelle rayonnante. Notre-Dame de Lourdes  vitrail du XIXe siècle placé dans une chapelle rayonnante. Un saint homme qui s’occupe des malades de la peste, un vitrail d’une chapelle rayonnante. L’Apparition du Sacré-Cœur à Marie-Marguerite A la coque à Paray-le-Monial par Gilbert de 1862. Une sainte agenouillée au pied de la Vierge un vitrail de la chapelle axiale, Charles Jurie du XIXe siècle. Saint Matthieu et saint Jean un vitrail de la chapelle axiale. Un vitrail de Charles Jurie dans la chapelle du Saint-Sacrement du XIXe siècle qui illustre une scène inconnue (un bateau sur la Loire ?). «Stabat Mater Dolorosa» de 1930 situé dans la chapelle axiale, un carton de Marie Delorme, une élève de Maurice Denis. Les Prophètes Ézéchiel et Daniel un vitrail de la chapelle axiale du XIXe siècle. Le prophète Ézéchiel dans un vitrail daté du XIXe siècle.

Historique

Le pape Pascal II consacra l’église en 1107.

L’église Notre Dame merveille de l’art roman est, à l’époque, la deuxième plus grande église du monde chrétien.

On peut y célébrer, dans ses sept chapelles, sept messes en parallèle, elle contient 5000 personnes. Prosper Mérimée visite le site en 1834 et sauve les vestiges de la nef d’une destruction projetée par la route royale de Paris à Nevers.

Il fait classer l’église comme Monument Historique en 1840.

Vers 1950, les enduits de l’intérieur de l’église furent enlevés. En 1998, le monastère est classé au patrimoine mondial par l’Unesco comme site majeur situé sur les chemins de Compostelle.

L’ensemble des bâtiments du prieuré, est rachetés par la ville aux habitants depuis de nombreuses années. Le prieuré est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques en 2000.

Un grand projet de restauration sur l’ensemble du prieuré a commencé en 2001 : le jardin des bénédictins et les vestiges de Saint-Laurent (2001-2004), la façade orientale (2003-2004), les salles gothiques (2005-2008), le cloître (2007-2011) et les salles du XVIIIe siècle (2007-2008).

Notre Dame de la Charité sur Loire était la plus grande église de France après Cluny III.

La Charité a été nommée Ville d’Art et d’Histoire en 2011.
La Charité sur Loire est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région de Bourgogne-Franche-Comté .

Un clic vidéo des Vitraux de Notre Dame de La Charité sur Loire.

Découverte du cloître de l’ancien prieuré Notre Dame de La Charité-sur-Loire.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Plan de Notre Dame de la Charité sur Loire

Bonne découverte des Vitraux de Notre Dame la Charité sur Loire – GPS 47.1776, 3.01742

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.