Ancienne Église de l’Oratoire à Nevers

Ancienne Église de l’Oratoire à Nevers, ou Chapelle des Oratoriens, chapelle de l’Oratoire. Cette église appartenait à la congrégation des prêtres de l’Oratoire. Elle est datée du XVIIe siècle, elle est située au 11 rue de l’Oratoire.
En 1618, l’archevêque d’Auch, futur cardinal Destrappes, appelle des prêtres d’un nouvel ordre religieux, l’Oratoire, à Nevers. Fondé à Paris en 1611 par le Cardinal de Bérulle, cet ordre veut tendre à la perfection de l’esprit sacerdotale, suivant les préceptes de la Contre-Réforme. Ces membres se vouent entièrement, à la prédication, aux recherches érudites et à l’enseignement des prêtres.
L’archevêque fait don à ces religieux de trois maisons lui appartenant dans le bas de la rue de la Parcheminerie, qui descendait, jusqu’au Rivage de la Loire. Une des trois maisons est supprimée et remplacée par une cour d’entrée. La chapelle, est construite vers 1679 par l’architecte Nivernais Joseph Lingre.
Le couvent est béni en 1681 par l’évêque de Nevers. La porte au premier niveau a été classée monument historique en 1913. A la révolution les locaux de l’Oratoire sont vendus comme biens nationaux et convertis en magasins, et en écuries.

Dès 1855, les Pères Maristes sont appelés par Monseigneur Dufêtre afin de prendre en main le séminaire. Ils choisissent alors de s’installer dans les anciens locaux de l’Oratoire. Tenant peut-être, compte de l’habitude populaire, ils décident de conserver le nom et d’appeler la chapelle : « l’Oratoire de Saint-Dominique ».
Depuis 1975, ce lieu de culte est inutilisé. Un jardin en terrasse a été constitué sur les anciens remparts de Pierre de Courtenay.

La porte au premier niveau a été classée monument historique en 1913

Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte de Ancienne Église de l’Oratoire à Nevers

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.