Basilique de Vézelay

La Basilique de Vézelay est placée sous le vocable de Sainte-Marie-Madeleine, son histoire débute au IXe siècles, en 858 ou 859, fondation d’un monastère de moniales par Girart de Roussillon. En 873, l’abbaye de Saint-Père est dévastée par les Normands. Les moines bénédictins s’installent au sommet de la colline de Vézelay. Le pape Jean VIII dédicace la première église carolingienne du monastère en 878. En 882, le moine Badilon apporte à Vézelay des reliques de Marie-Madeleine. En 1050 l’abbaye sainte Marie, passe sous le patronage de Marie-Madeleine. En 1027 les premiers conflits entre les abbés de Vézelay et les comtes de Nevers. En 1098 L’évêque d’Autun, interdit les pèlerinages, l’interdit sera levé par le pape Pascal II en 1103, Vézelay doit reconnaître l’autorité spirituelle de Cluny. Dans un acte du 15 novembre 1100 le pape Pascal II confirme le rattachement de l’abbaye de Vézelay à Cluny, il réduit les dépendances de Cluny au rang de prieurés. Il rappelle que l’abbé, doit être désigné, selon la règle de saint Benoît, mais avec l’avis de l’abbé de Cluny. l’abbaye de Vézelay, est plus ancienne que Cluny et acceptait mal cette dépendance. En 1103 les moines obtiennent l’appui du pape Pascal II qui fait une bulle d’approbation des reliques. 1104, dédicace du chœur roman construit par l’abbé Artaud. 1119, nouvelle attaque du comte de Nevers. En 1162 le pape Alexandre III, pour récompenser le soutien de l’abbé de Vézelay, permet à l’abbaye de se séparer de la congrégation de Cluny. L’abbaye s’affranchit de l’évêque d’Autun en se plaçant sous la protection du roi de France. En 1140 achèvement de la nouvelle nef, sous l’abbatiat de Ponce de Montboissier. A la demande du pape Eugène III, saint Bernard prêche la seconde croisade sur le flanc nord-est de la colline, où est élevée la chapelle Sainte-Croix. 1166, dans l’église de Vézelay, Thomas Beckett, archevêque exilé de Cantorbéry, prononce la condamnation solennelle de son roi, Henri II. De 1165 à 1190, la construction du chœur et du transept gothiques. Juillet 1190, Richard Cœur de Lion et Philippe-Auguste se retrouvent à Vézelay pour partir en croisade (Troisième croisade). 1217 Des compagnons de François d’Assise fondent la prédication de saint Bernard, au flanc de la colline de Vézelay, la Cordelle premier couvent franciscain de France. 1244, 1248, 1267, 1270 pèlerinage de saint Louis. En 1568 et 1569 l’abbaye est occupée par les soldats huguenots puis par les troupes royales. En 1790 l’abbatiale Sainte-Marie-Madeleine devient une simple église paroissiale. l’abbaye est vendue à la Révolution, et sert de carrière de pierres. La basilique de Vézelay est placée sur la liste des monuments historiques de 1840. En 1920, Sainte Marie-Madeleine est érigée par le Vatican au rang de basilique et les pèlerinages reprennent officiellement. La basilique et la colline sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. C’est le monument le plus visité en Bourgogne.

Un Clic pour en découvrir plus

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.