Calvaire de Bazoches

Calvaire de Bazoches

Le calvaire de Bazoches est situé au lieu dit de Champignolle-le-Haut, en face d’une ancienne demeure (manoir) de Vauban. Ce monument est réalisé pierre de taille de la région. Il est dressé sur un socle à deux marches, une colonne surmontée d’un christ crucifié face au château et d’une vierge à l’enfant de l’autre face, une colombe est représentée sur le haut de la croix. La croix de chemin ou calvaire est datée du XVIIIe siècle.

Château de Vauban, au lieu dit Vauban : ancienne maison forte du XIIe siècle. Propriété successivement des familles Sallenay, de Bazoches, de Chastellux. En 1533, Charles de Champignolles en devient propriétaire. Il le vend en 1548, avec les droits féodaux et seigneuriaux qui y sont attachés, à Émery le Prestre, qui prend le nom de Vauban en 1558. Son petit-fils, le maréchal de Vauban, achète le château à ses cousins en 1684, après avoir acquis le château de Bazoches

L’usage d’ériger des croix aux abords des chemins et aux carrefours des villes et villages est très ancien : les Romains encore païens érigeaient aux bords des chemins des colonnes et autres monuments votifs à l’honneur de leurs dieux.

Ces « lieux de culte » quadrillaient le territoire et étaient un rappel pour les populations. Ils étaient aussi une façon d’attirer les bonnes grâces des dieux et divinités ou pour conjurer le mauvais sort. Ils sont devenus des points de repère.

C’est ainsi que nos ancêtres devenus chrétiens vont ériger comme monuments votifs, des croix, en l’honneur du vrai Dieu Jésus Christ. Les croix et les calvaires ont pris la place de ces « ex-voto » païens.

Champignolle-le-Haut est un lieu dit de la commune de Bazoches une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte du calvaire de Bazoches

Tour de Vauban à Épiry

Château de Vauban à Champignolle

Le château de Bazoches

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.