La chapelle de la commanderie de Villemoison

La chapelle de la commanderie de Villemoison

La chapelle de la commanderie de Villemoison est romane, elle est terminée en 1180. Elle est bâtie de plan rectangulaire et orienté est-ouest et terminée par une abside en cul-de-four à l’est. Le bâtiment visible de nos jours n’est plus celui d’origine, la partie rectangulaire ayant été agrandie dès la fin du XVIIIe siècle. L’intérieur de la chapelle a été divisé en une grange et deux étables, l’abside avait été transformée en cellier où quatre fenêtres romanes ont été complètement obturées, une seule a traversé le temps, celle située au-dessus de l’autel. La porte donnant accès à l’abside au nord a été percée au XVIe siècle par les chevaliers de Malte.

Le portail roman possède des colonnes et des chapiteaux à feuilles d’acanthe encore visibles. Une croix du Temple est gravée sur le pied droit du portail.

Des colonnes et des chapiteaux formés de gouttes d’eau portent la coquille retournée des pèlerins de Compostelle. Dans l’abside nous pouvons observer des morceaux de dalles funéraires datées du XVIe siècle

Les trois fenêtres de l’abside qui avaient été obturées ont été dégagées, ce qui a mis au jour des fresques du XIIe siècle représentant des spirales de fleurs d’églantine. Les vitraux des fenêtres de l’abside sont mis en places en 1974.

La fresque de la voûte représente un Christ en majesté d’aspect oriental, le bras fléchi et l’index tendu avec à ses pieds les symboles des quatre évangélistes. Un enfeu à arcades abritait un monument funéraire aujourd’hui disparu.

La chapelle est bien conservée, son utilisation en étable, grange et cellier l’a sauvée. Elle date du XIIe siècle. Sa nef a été agrandie au XVIIIe siècle.

Comme toutes les chapelles de templiers, elle est orientée à l’est. La grange dîmière date du XIIe siècle. Le logis forme un L. Le logis des chevaliers est très bien conservé, une tour d’escalier rectangulaire y est accolée.

Des fouilles permirent de mettre a jour des sépultures qui n’ont pas été visitées, une datation au carbone 14, permet d’affirmer qu’il s’agit de deux commandeurs de l’ordre du Temple. Ces deux squelettes ont été par la suite déposés sur des liteaux de bois, dans la position où ils avaient été découverts, dans une sépulture imperméable aux variations de la nappe phréatique. Leur bon état de conservation a été contrôlé en 1983.

La Commanderie de Villemoison est un des seuls vestiges templiers significatif en Nivernais de nos jours.

Saint-Père est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte de La chapelle de la commanderie de Villemoison

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.