Château de la Montagne

Le Château de la Montagne. Le premier château est construit au sommet de la Vieille Montagne à 556 mètres d’altitude, succédant à un oppidum gallo romain, relais entre Bibracte (sur le Mont Beuvray) et les rives de la Loire.
Cette place forte avait son entrée au Sud sur la route de Sémelay Villapourçon. Elle possédait un donjon entouré d’un rempart. Il ne reste que très peu de traces des fondations de cette forteresse, ils sont décrits dans le terrier que fit réaliser Guillaume des Jours en 1537. L’actuel Château de la Montagne est construit de 1773 à 1776 par l’architecte Jean Baptiste Caristie, ses fossés étaient en d’eau en 1786.

La demeure est constituée d’un grand corps de logis flanqué de deux ailes dont celle de gauche se termine par une chapelle

C’est l’architecte Duban, de 1839 – 1840 qui réalise de nombreuses modifications sur l’escalier d’honneur, le grand salon, la salle à manger, la bibliothèque (décor Napoléon III), serre-jardin (disparue). Le vestibule a des voûtes datées du  XVIe siècle. Parmi les artisans qui ont travaillés sur le château: le maître verrier Diderot Anglade, et Rouillard (qui réalisa également le chemin de croix de l’église de Chiddes).

Le château, les communs, les bâtiments de la régie, le chenil, le colombier, les écuries, la ferme, la maison du cocher, les Mousseaux, la maison du jardin, le fruitier, l’orangerie ( cadastrés : D 101, 102, 110 à 112, 116, 121, 122): sont Inscrits par arrêté du , l’ancienne poterie : La Poterie de la Montagne, (cadastre.D 116): Classement par arrêté de .

Le Parc et tous les éléments qu’il possède: les terrasses, les murs, les bassins, la maison de poupée, les parterres, les allées d’arbres, les façades et toitures de l’ancien bâtiment de la tuilerie (cadastrés. D 1 à 3, 5 à 10, 101 à 106, 108 à 110, 112, 114 à 120, 123 à 125, 262, 345 à 361): sont inscrits par arrêté du

Saint Honoré les Bains, est situé dans le parc naturel régional du Morvan, département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire