Cimetière de Dun-les-Places

Le Cimetière de Dun-les-Places, le 26 en fin d’après-midi, un groupe formé d’homme de la Gestapo et de miliciens arrivent dans le village. Dix-huit hommes sont interpellés et conduits devant l’église pour un « contrôle de papiers ». Ils sont rejoints par le curé du village. Vers vingt heures un nouveau groupe d’allemand arrive et installe un canon dans le clocher de l’église afin de créer une provocation, tirant à blanc sur les troupes qui arrivent. Les hommes sont interrogés dans l’hôtel voisin sur la présence de Maquis dans la région. Les femmes et les enfants restés dans les maisons sont terrorisés. À vingt deux heures, l’électricité est coupée et un orage se déchaîne, des coups de feu et de canon retentissent dans tout le village, puis le silence revient. Les allemands brisent portes et vitres en envahissant les maisons. Ils s’y installent vidant les caves du vin et de toute la nourriture. Le 27 juin, le village est pillé. Les allemands entassent dans leurs camions linge, literie et objets de valeur après avoir abattu porcs, moutons et volaille. Le 28 juin au matin, les allemands préparent leur départ, en incendiant le village. À douze heures trente ils font sonner les cloches de l’église, les survivants découvrent l’horreur, les corps déchiquetés sous le porche de l’église, celui du curé, partiellement dévêtu, est découvert dans le clocher. D’autres corps sont retrouvés sur les routes et dans les hameaux voisins. Le massacre aura fait en tout 27 victimes, dont les obsèques seront célébrées le 1er juillet suivant. Dun-les-Places est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.