Cluny l’Orangerie

Cluny l’Orangerie

L’Orangerie de Cluny est située dans le Parc Abbatial, derrière les palais des abbés, se trouve l’Orangerie. Dans sa façade ont été réemployées des colonnes et chapiteaux romans provenant des Maisons Romanes de la Place Notre-Dame. Cluny est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région de Bourgogne.

Cette ville fut au Moyen Âge l’un des hauts lieux du renouveau spirituel et humaniste de l’Europe, en des périodes particulièrement troublées. L’histoire de Cluny et de ses trois abbatiales se confond avec celle de l’ordre clunisien tout entier, même si l’architecture clunisienne ne s’impose pas aux dépendances de l’abbaye, respectant ainsi la diversité régionale. L’abbé Bernon, premier abbé de Cluny, entame la construction de Cluny I, terminée sous son successeur Odon, en 927. Saint Maïeul, quatrième abbé (954-994), entreprend l’édification de Cluny II.

Consacrée en 981, elle reçoit des reliques de Pierre et de Paul qui font du monastère une petite Rome. L’église n’est cependant achevée que vers 1002-1018 (sous l’abbatiat d’Odilon). Cluny III, dont on voit aujourd’hui les restes, voit le jour en 1088 (abbatiat d’Hugues de Semur), alors que l’ordre est à son apogée.

L’abbaye de Cluny est fondée en 910 par Guillaume d’Aquitaine. Sa construction est achevée au milieu du XIIe siècle, au moment de son apogée. Pendant cinq siècles, jusqu’à la construction de Saint-Pierre de Rome, l’abbatiale de Cluny est le plus grand édifice religieux d’Europe (177 mètres de long). Plusieurs papes en sont issus.

L’Abbaye de Cluny est fondée par Bernon, l’abbé des monastères de Baume et de Gigny, et par Guillaume le Pieux, Duc d’Aquitaine et Comte d’Auvergne et de Mâcon. L’abbaye adopta la règle bénédictine, c’est une abbaye immunitaire, placée directement sous l’autorité du pape, alors indépendante de l’évêque et des seigneurs de la région. Bernon (910-927) construisit un petit oratoire en 910. Cluny I, est consacrée en 926.

Cluny II vers 1043, sous le règne de l’abbé Mayeul (954-994) le pouvoir de l’abbaye s’accroît considérablement.

Cluny II, est l’une des plus importantes églises de l’époque, elle est consacrée le 14 février 981. L’abbé Odilon de Mercœur (994-1049), agrandit l’abbatiale et le monastère. Sous l’abbé Hugues de Semur (1049-1109), Cluny connaît son plus grand essor.
Cluny III, devait être la plus grande église de la chrétienté. La première pierre est posée en 1088 et le pape Urbain II consacra le maître-autel dès 1095. Le chœur, le transept et la nef ont été érigés, l’église est consacrée le 18 janvier 1130 par le pape Innocent II. En 1230, le narthex est terminé, Cluny III est achevé. les abbés Jean de Bourbon (1456-1480) et Jacques II d’Amboise (1481-1510) construisent de grands palais abbatiaux.

L’abbaye est dévastée en 1562 et en 1574 pendant les Guerres de Religion. Au 17e siècle, Richelieu et Mazarin portent le titre d’abbé de Cluny. La Révolution française de 1789 est fatale pour l’abbaye de Cluny, devenue bien national, elle est fermée en 1790. L’abbaye est vendue à un marchand en 1798. Cluny III est presque totalement détruite. Les vestiges de l’abbaye et de l’église sont classés Monument Historique en 1862.

Un clic pour situer les Monuments une carte

Cluny est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région de Bourgogne-Franche-Comté.

 

Bonne découverte de Cluny l’Orangerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.