Vestiges de l’église Saint-Martin

Les églises paroissiales de Saint-Martin et de Giverdy furent vendues comme biens nationaux à la Révolution, détruites et réutilisées pour leurs matériaux. L’emplacement de l’église de Saint-Martin est révélé par les textes religieux de 1809, confirmés par l’abbé Gauthé, curé de Sainte-Marie. En 1906, « Le portail de l’église subsiste encore, ses murs d’enceinte rasés à un mètre environ du sol, entourent la sépulture des comtes de Sainte-Marie ». C’est le 27 novembre 1809 que ces ruines furent converties en cimetière et bénies. En 1808, Henri Rapine de Sainte-Marie, écrit dans son histoire de famille sur la Maison Rapine, les lignes suivantes : « sur l’emplacement de l’ancienne église paroissiale se trouve aujourd’hui le cimetière de la famille, racheté en 1807. Les murs furent rétablis à une hauteur de sept pieds », soit 2,25 m. Beaucoup moins haut désormais. Dans ce cimetière repose Siri Sparrman comtesse de Saint Marie du Nozet née le 7 novembre 1868 décédée le 19 janvier 1960, Henri Louis Adrien Rapine du Nozet Comte de Sainte Marie né le 26 mai 1876 décédé le 7 septembre 1939, Geneviève Louise Gayot épouse de Louis Marie Rapine du nozet de Sainte Marie née le 2 mai 1770. Un cimetière à l’abandon.  Le hameau de Saint-Martin est situé dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté. Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.