Lavoirs du Quai de Donzy

Ces lavoirs sont placés sur les quais le long du Nohain à Donzy, au quai du Docteur Émile Palet, le Nohain, prend naissance à deux kilomètres au Nord Est d’Entrains sur Nohain, la Talvanne vient le grossir à Donzy, le cours d’eau du Nohain voyage sur 45 kilomètres. Un endroit  paisible, où  l’on peut admirer, les lavoirs privés du bord de l’eau, les canards, la maison du moulin, et les jets d’eau. Un lavoir est un bassin alimenté en eau   naturelle, qui a pour but de permettre de rincer le linge après l’avoir lavé. Il est souvent public, gratuit ou payant, il peut être privé, attaché à une seule demeure, ou une ferme, pouvant être mis à la disposition de voisins moyennant une redevance. À l’origine, le lavoir est une pierre plate ou une simple planche posée au bord d’un cours d’eau, d’une mare ou d’une source, sans abri. La pollution due à la révolution industrielle, les épidémies, le besoin d’hygiène entraînent le développement de constructions spécifiques à la fin du XVIIIe siècle, les communes doivent se munir de bassins situés dans le bas d’une prairie, en contrebas d’une source ou d’une fontaine, en bordure d’un ruisseau, d’un canal, d’une rivière ou d’un fleuve. En France, les épidémies incitent le Parlement à voter la loi du 3 février 1851 qui accorde un crédit spécial pour subventionner la construction des lavoirs.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.