Le château de Thaix

Le château de Thaix

Aussi appelé « château de l’échelle », c’est une belle construction datée du XIXe siècle. Elle est réalisée par le marquis Alexis de Pomereu vers 1865, puis, à cause de la guerre de 1870 et du décès du marquis, la construction est reportée. Le chantier s’étalera dans le temps et sera achevé par David de Pénanrun et l’entreprise Danchaud et Peslot. Son surnom de « château de l’échelle » lui vient du fait que pour choisir le plus beau point de vue, l’architecte fit déplacer une grande échelle à différents endroits du parc.

Le château de style Renaissance se compose d’un grand corps de logis de plan rectangulaire surélevé et flanqué aux quatre angles de tours à créneaux, on notera les variations de coloris dus aux briques de couleur.

Au sud du château de Thaix nous pouvons observer les restes d’un balcon situé au second étage de la façade, ainsi que des petites tourelles qui décorent l’édifice. Le château fut partiellement incendié en 1936. Au-dessus de la fenêtre centrale, nous pouvons lire une inscription :» PERBAT NOMEN CUM PERBIT HONOR» ( Le titre disparaît avec l’honneur ?) Une autre inscription est aussi visible sur la tour antérieure droite : « DAVID PENANRVN/ARCHITECTE, DANCHAVD »

Le château de Thaix est inscrit à Inventaire général du patrimoine culturel sous la référence Mérimée : IA00002142.

Un château d’eau alimentait la demeure grâce à des canalisations en terre cuite émaillées de la société anonyme des produits céramiques. Deux souterrains permettaient aux employés du château d’accéder et de se déplacer depuis leurs logements sans être vu des nobles, des propriétaires du château comme de leurs invités. Les cuisines sont situées en sous-sol, les employés y accédaient aussi par un souterrain. On peut encore voir les vestiges de ces logements dans le parc.

Une propriété privée qui préserve son mystère, pas de visite, de nombreux animaux vivent aux abords où il est dangereux de s’aventurer.

Thaix est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.