Les Heurtoirs de la Nièvre

Les heurtoirs n’évolueront pas vraiment jusqu’au XIVe siècle, ils vont cependant devenir à partir de cette époque de véritables chefs-d’œuvre, ils empruntent les formes de l’architecture en usage des fenestrages de style gothique rayonnant ou flamboyant, de contreforts, de pinacles à fleurons. Les techniques vont évoluer, on va parler « d’arbre à voie » une technique qui consiste à la découpe et à la superposition de celles-ci en tenant compte du dessin de la précédente, en opacifiant le fond d’une tôle. L’anneau lui va disparaître en partie pour faire place au battant, qui va prendre de multiples formes tout en respectant sa fonction. Ces battants ou ces marteaux de style gothique du XVe siècle sont souvent décorés d’un animal fantastique.

Les heurtoirs sont des pièces métalliques mobiles, d’un certain poids, ils sont adaptés à la porte d’une demeure, pour frapper, permettant d’avertir les occupants d’une visite, ils sont aussi un signe de reconnaissance, de richesse. Certains sont de véritables œuvres d’art. Au fil du temps nous changerons de vues.

Le département de la Nièvre est un département français situé en région Bourgogne Franche-Comté, dans le centre du pays, et doit son nom à la rivière qui le traverse.

Bonne découverte de quelques modèles de heurtoirs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.