Vestiges du couvent des Carmélites de Nevers

Vestiges du couvent des Carmélites de Nevers

Voici certainement un des derniers vestiges du couvent des Carmélites de Nevers.
Sur ce mur nous pouvons observer une niche, qui devait supporter une statuette, le reposoir est une pierre saillante, sur lequel est gravée une croix, cinq autres pierres saillantes sont encore visibles sur ce même mur.

Les Carmélites s’installèrent à Nevers dès 1619, elles étaient bénéficiaires d’une installation provisoire jusqu’en 1636, date à laquelle les religieuses achètent le terrain.

L’édification du couvent commence alors, mais ce n’est qu’en 1686 que l’église fut consacrée. Seule une partie des différents bâtiments qui composaient le couvent se trouve à l’emplacement du terrain sur lequel ont eu lieu les fouilles.

Du strict point de vue archéologique, seul le cloître a été reconnu de manière incontestable. Sa galerie sud a été entièrement mise au jour, ainsi qu’une partie du jardin central et des galeries est et ouest.

Cinq sépultures ont été observées dans les galeries sud et ouest. Les autres sections du cloître se trouvaient en dehors du périmètre des fouilles. Sur les différents bâtiments qui formaient le couvent, on dispose d’un document assez complet datant de 1793. Indépendamment du cloître, il y est question de l’église, de la sacristie, d’un jardin, de plusieurs cours, du réfectoire, du parloir, d’un pigeonnier, d’une écurie et d’une étable, et d’autres pièces encore.

Compte tenu de l’état de conservation des vestiges, il n’est objectivement pas possible, à l’exception du cloître, d’attribuer à chacun des espaces, archéologiquement reconnus sur le terrain, l’une des fonctions attribuées aux pièces citées dans le texte. Un dépouillement systématique des archives permettrait de confirmer cette hypothèse.

Un petit foyer en briques, médiocrement conservé, témoigne seul des activités des Carmélites.

Responsables de la fouille MM Didier Maranski et Pierre-Hugues Tilmant. Archéologie médiévale Tome XXVIII page 179-343 CNRS éditions 1999. Parking rue Hanoteau, rue du Clou coordonnées Lambert 663,070 x 2221,710. Archéologie médiévale Année 1998 28 pp. 226-227. Archives de Nevers in inventaire historique des titres de la ville, Volume 1.

Bonne découverte des vestiges du couvent des Carmélites de Nevers GPS 46.99295, 3.16573

Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte de l’hôtel de Prysie de la ville de Nevers GPS 46.99237, 3.16315

Découverte des anciens logements des faïenciers de Nevers.

Découverte de l’église Saint-Étienne de Nevers vue de l’intérieur.

Découverte de l’église Saint Genest de Nevers vue de l’intérieur.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.