Les Trains de bois du Morvan

Les Trains de bois du Morvan

Les Trains de bois du Morvan. Au milieu du XVI° siècle sous le règne de François 1°, les besoins en bois de chauffage de Paris sont considérables. Les bûches coupées dans les forêts du Morvan sont amenées jusque dans la région de Clamecy par flottage. À partir de Clamecy, l’Yonne est navigable, le bois de chauffage est acheminé jusqu’à Paris, par l’Yonne et la Seine, en construisant d’immenses trains de bois.
Un musée situé rue de la porte d’Auxerre, à Clamecy, « l’écomusée du flottage » vous plongera dans l’épopée des flotteurs de bois,
Il retrace l’activité du flottage du bois du Morvan à Paris, du XVIe au XIXe siècle. Toute une civilisation qui a permis à Paris de se chauffer, en les approvisionnements en bois. Une histoire perpétuée par l’association « la Confrérie Saint-Nicolas » de Clamecy.

À partir du XVIe siècle, Clamecy connaît la prospérité grâce à l’activité du flottage du bois. Il qui consiste à ravitailler Paris en bois de chauffage, en utilisant les cours d’eau qui relient Clamecy à la capitale. Jean Rouvet, est considéré comme l’inventeur de cette technique au XVe siècle, il est en réalité celui qui l’organise sur une grande échelle. Le bois coupé dans les forêts du Morvan permet de constituer des radeaux, dits trains de bois, que des flotteurs conduisent à Paris. Au cours du XIXe siècle, l’activité du flottage du bois diminue progressivement, concurrencée par l’usage du charbon. Aussi les flotteurs de Clamecy provoquent-ils régulièrement des grèves. On suppose que les flotteurs, qui conduisaient leurs trains de bois à Paris, ramenaient à Clamecy les idées politiques de la capitale.

Clamecy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire