Monument aux morts de Parigny la Rose

Monument aux morts de Parigny la Rose

Ce monument est une œuvre contemporaine destinée à honorer la mémoire des enfants de Parigny la Rose un village du Haut-Nivernais, qui ont donné leur vie pour la Patrie depuis 1914.

1914 – 1918 Edmond Prestat, Albert Guidoux, Louis Fleury et René Billard.

1939 – 1945 Adam Lucien, Monnot Léon, Michel Georges

Il s’agit de trois pierres, qui représentent « trois pages d’histoire » avec, au centre, l’église de Parigny et sous des feuilles de chêne, deux personnages agenouillés près d’une flamme du souvenir, la sculpture est réalisée par M. Henache Viorel. Le monument est inauguré le 11 novembre 2015.

Ils avaient entre 22 et 40 ans, Edmond Prestat et René Billard ont été tués par l’ennemi, Albert Guidoux a succombé à des blessures de guerre. Louis Fleury est mort de « cachexie paludéenne » et de dysenterie en 1917 à son retour de la bataille des Dardanelles, en Turquie.

L’ouvrage est le fruit d’un financement associatif : Amis de Parigny-la-Rose, Amis du Vieux Varzy, Fédération Maginot. Les trois pierres, en forme de stèles, sont conçues à partir de pierres de construction récupérées.

Parigny-la-Rose est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche-Comté.

Bonne découverte du Monument aux morts de Parigny la Rose

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.