Remparts de la Charité-sur-Loire

Remparts de la Charité sur Loire

La première enceinte fut créée dès 1081 et renforcée en 1164. Les remparts de la Charité sur Loire furent élevés pour protéger la cité à partir de 1181 (sous Philippe Auguste). Plusieurs fois modifiés, démantelés et reconstruits. Au cours de la Guerre de Cent Ans et des Guerres de Religion. Régulièrement entretenus et renforcés, principalement entre les XIVe et XVIe siècles, les remparts ceinturaient la ville sur quatre faces. Cinq portes permettaient les échanges avec l’extérieur (Porte de Paris, Porte Saint Pierre, Porte de la Brêche). Douze tours de défense et un donjon composaient la structure de défense. Le donjon, la tour des Espagnols ,la tour Perrinet-Gressard, tour carrée tour de Cuffy sont sur le domaine public, on peut voir d’autres tours au sud et à l’est de la ville. Bien conservés au Nord et de nombreux vestiges de leur ceinture sont encore visibles en ville. En 1429 , Jeanne d’Arc vient assiéger la ville ou le capitaine Perrinet-Gressart, allié aux Bourguignons défie le roi de France, premier échec de la Pucelle d’Orléans. Sous Louis XIV une des tours sert de prison pour les prisonniers Espagnols, d’où sont nom. La muraille est Classée aux Monuments Historiques en 1937. La face ouest, avec la Loire sert de défense naturelle. Des Remparts, on admire la Loire, la cité historique et le pont de pierre.

Les éléments protégés : Remparts (restes) : classement par arrêté du 17 novembre 1937. Fiche Mérimée : PA00112841

La Charité-sur-Loire est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région de Bourgogne-Franche-comté .

Un clic pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte des Remparts de la Charité sur Loire GPS 47.17922, 3.01656

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.