Statue de Vercingétorix

Statue de Vercingétorix

Statue de Vercingétorix, située à l’ouest du Mont Auxois, là où l’oppidum domine le champ de la dernière bataille opposant les Gaulois aux Romains, pour découvrir l’emblème du site d’Alésia et pour commémorer la fin des recherches à Alésia, Napoléon III commande au sculpteur Aimé Millet une statue de Vercingétorix.

Haute de 6,60 mètres, cette œuvre en tôle de cuivre est érigée en 1865. Son socle en pierre de 7 mètres à été dessiné par l’architecte Viollet-le-Duc.

Le visage de Vercingétorix, inspiré par Napoléon III jeune, et son attitude expriment la résignation après la défaite.

Le siège d’Alésia est une bataille décisive de la guerre des Gaules qui voit la défaite d’une coalition gauloise menée par Vercingétorix face à l’armée romaine de Jules César en 52 av. J.-C. Classée aux Monuments Historique en 2014, inaugurée le 17 aout 2015.

Vercingétorix, captif, est incarcéré durant six ans dans la prison mamertine et probablement exécuté après le triomphe de son vainqueur qui se déroulera en 46 av. J.-C.

Situé à Alise-Sainte-Reine, dans le département de la Côte-d’Or, en Bourgogne-Franche-Conté, sur une colline entre Montbard et Dijon, le site archéologique d’Alésia est le site archéologique de l’oppidum gaulois d’Alésia, du siège d’Alésia en -52 et de la ville gallo-romaine d’Alésia.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte de  la Statue de Vercingétorix GPS 47.53873, 4.49085

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.