Ancien Presbytère de Pazy – Presbytère de Pazy

Ancien Presbytère de Pazy

L’ancien presbytère de Pazy, est comme tous les presbytères construits auprès de son église, ce bâtiment est de plan rectangulaire, il possède un étage, sa toiture est en ardoises, une habitation des plus simples. Nous pouvons encore reconnaître ce lieu, de par son porche d’entrée qui porte une croix en pierre de taille, sur le sommet de celui-ci.

(latin ecclésiastique presbyterium, du grec presbuterion, conseil des anciens) c’est le lieu de résidence du curé ou du desservant de paroisse.

Le presbytérium en Révolution

La construction des presbytères était financée par les paroisses. Si le presbytère appartient toujours à la paroisse (ou pour les lois républicaines en France, à l’association cultuelle locale), il n’est pas rare, qu’elle vende celui-ci. Dans certaines localités, ses qualités architecturales ou son importance historique ont pu amener à le classer au titre des monuments historiques.

Lorsque le christianisme commence à s’implanter dans les campagnes, il a fallu confier l’encadrement religieux de la population à un prêtre vivant parmi elle, et à qui l’évêque déléguait une partie de son autorité religieuse. Lorsque les paroisses sont très étendues, et que la circulation des fidèles est difficile, ce qui est le cas des paroisses de montagne, le curé est secondé par un ou des vicaires. La fabrique est le conseil réunissant les prêtres et des fidèles qui s’occupe de l’organisation matérielle du culte et de l’entretien de l’église. Les prêtres œuvrant dans la paroisse sont logés dans la cure ou presbytère.

Les paroisses apparaissent à la fin de l’Empire romain au IIIe siècle. GPS 47.23296, 3.6272

Découverte de l’intérieur de l’église du village de Pazy – Église Saint-Prix.

Découverte du monument aux Morts de Pazy.

Découverte de l’église de Pazy – Église de Saint-Prix.

Découverte du lavoir couvert du village de Pazy – Lavoir du village de Pazy.

Pazy est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments du nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.