Chapelle saint Lazare – Léproserie de Vaumorin

Chapelle saint Lazare – Léproserie de Vaumorin – Patrimoine de Varzy

La Chapelle saint Lazare de l’ancienne Léproserie de Vaumorin, léproserie de Saint-Lazare (chapelle) de Vaumorin, elle est située à trois kilomètres de Varzy, dans les bois au sud ouest de Varzy.

La chapelle Saint-Lazare est composée de deux travées, une rectangulaire pour la nef qui à été entièrement reconstruite, l’autre de plan carrée pour le choeur.

Sa construction est datée des XIIIe-XIVe-XVIe siècles. (Chapelle (cad. Z R 110)) Elle est inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 12 janvier 1931.  Monuments historiques, 1992. Fiche Mérimée : PA00113046.

Propriété de l’état depuis 1992. Cette chapelle est l’unique vestige de la léproserie de Vaumorin, les cabanes de bois ont été détruites, elles étaient proches d’un point d’eau et du « chemin des ladres », les contaminés, soignés par des religieux venus de Saint-Bernard-de-Monjou (Alpes), exploitent les terres et les forêts qui entourent la léproserie.

Fondée au XIIe siècle par les évêques d’Auxerre, elle assurait l’isolement des lépreux de Varzy, de Oudan et de La Chapelle-Saint-André. La chapelle fut restaurée au XVIe siècle, puis au début des années 1980 grâce aux amis du vieux Varzy.

Elle est bâtie de plan rectangulaire avec  la saillie du clocher carré, il est percé sur trois de ses faces de double baies, sa toiture est en petites tuiles plates en terre cuite de la région, ainsi que celle de l’église. Les  baies du clocher sont géminées, le portail trilobé.

Le corps de la chapelle est épaulé de solide contreforts. Elle est éclairée par des fenêtres de style roman, sauf une qui est de style gothique. La fête annuelle y rassemble encore un grand nombre de fidèles. Le site de Vaumorin accueille dès la fin du XIIe siècle des lépreux dont les modestes bâtisses en bois s’étalent au creux du vallon.

Plan église de la chapelle Saint-Lazare

Plan église de la chapelle Saint-Lazare

Par la terreur qu’inspire, la lèpre et le sort réservé à ses victimes, et par l’ampleur des mesures pour la combattre, la lèpre apparaît comme l’un des fléaux du Moyen Age. On estima à  4000 le nombre des léproseries créés en France au XIIIe siècle, ce qui représenterait plus de 60 000 lépreux. Un règlement des léproseries pour la France est établi en I226 par Louis VIII.

Le bourg médiéval de Varzy est alors un terrain propice à la propagation de la lèpre, car il accueille en permanence des pèlerins venus vénérer les nombreuses reliques que possédait la collégiale Sainte Eugénie. Issus de Vézelay, les pèlerins faisaient étape à Varzy avant de gagner la Charité ou Nevers. Son histoire.

Varzy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Découvrir la chapelle de la Vierge Varzy.

Découvrir le monument aux morts de Varzy.

Découvrir l’ huilerie de Varzy.

découvrir le château de Varzy.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.
Bonne découverte Léproserie de Vaumorin GPS 47.34369, 3.3695

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.